23 février 2018

"Suspecte malgré elle", d'Emery Harper


Comment allez-vous en ce moment ? Fatigués par la fin de l'hiver ? Grognons car privés de congés à la montagne ? De mauvais poil à cause des collègues en général ou de votre chef en particulier ?

J'ai ce qu'il faut pour vous remonter le moral ! 
A savoir le 1er tome de la série "Celeste Eagan mène l'enquête", et croyez-moi, Céleste, elle a de quoi lui en vouloir, à son chef.
Enfin, si on peut dire... vu qu'elle le trouve un peu pendu au-dessus de son bureau en arrivant, un matin comme un autre, dans l'établissement scolaire huppé qui l'emploie... et qu'elle se retrouve sur la liste des suspects. En effet, les enquêteurs découvrent bien vite qu'il ne s'agit qu'un meurtre grossièrement maquillé en suicide. Mais qui pouvait donc lui en vouloir à ce point, à ce directeur ?

Ce qui est certain, c'est que vu le talent (inné) de Celeste pour mettre son nez là où il ne faut pas ou simplement créer de toute pièce de magnifiques quiproquos (et finir en garde à vue...), ce faux suicide qui aurait juste dû désorganiser un peu son train-train quotidien va au contraire exploser son petit confort. J'ai adoré Celeste malgré ses maladresses et ses lubies dont elle ne mesure pas les conséquences, simplement parce qu'elle est un peu the girl next door : une nana comme vous et moi, avec ses qualités, ses défauts, ses kilos en trop (qu'elle préfère assumer pour ne pas se priver de glace) (rien que pour ça, comment ne pas l'apprécier ?...).

Le plus drôle étant que, au passage, la romancière Emery Harper n'hésite absolument pas à user et abuser des clichés et pourtant... ça passe comme une lettre (à la Poste) car c'est toujours de façon si légère et décomplexée, avec une touche d'humour qui matche bien, que ça semble couler de source
J'ai bien levé les yeux au ciel une ou deux fois, mais pas au point de râler.
Et quand je parle de clichés... meilleur ami gay, fille surdouée, ex complètement crétin maqué avec une grue... vous voyez le genre ?

Pourtant, les interactions de cette joyeuse galerie de personnages fonctionnent bien et l'enquêteur bien trop sexy qui arrive comme un chien dans un jeu de quilles y trouve sa place. Ou du moins, il essaye. Le pauvre.

En bref, ce petit roman mélange joyeusement chick-lit et polar, ne se prend jamais (trop) au sérieux.
Je ne peux que le conseiller en cas de "coup de mou", il fait du bien au moral... tout en étant basé sur un sujet on ne peut plus sérieux et d'actualité qu'il aborde intelligemment... mais dont je m'abstiens de parler pour vous laisser la surprise de le découvrir !

Ce Suspecte malgré elle est donc un bon petit roman feel good et j'ai hâte de mettre la main sur sa suite. Je me demande quelles catastrophes Celeste va bien pouvoir de nouveau provoquer dans le théâtre où elle va jouer...



Pour information, j'ai eu la chance de lire ce roman pétillant dans le cadre d'un partenariat entre le forum Mort Sûre (de lectures) et l'éditeur MxM Bookmark, auquel je vais m'intéresser de plus en plus car j'apprécie décidément son catalogue !
Il s'agit donc d'un Service de Presse, cependant mon retour est honnête et franc sur cette lecture, donc j'y ai mis ce que je veux !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire