30 décembre 2017

Lectures de novembre et décembre

Désolée pour le fail de début de mois : prise dans une faille spatio-temporelle, je n'ai pas été en mesure de vous faire un retour sur mes lectures de novembre.
Qu'à cela ne tienne, je vous fais deux mois en un seul retour ! Ce qui n'est peut-être pas très sympa de ma part, je l'admets, vu le nombre de livres que j'ai boulotté.
Surtout que mes lectures ont été très hétéroclites et, je dois l'admettre, je suis loin d'avoir tout apprécié. Au point que j'estime que j'aurais mieux fait de me casser un doigt que de cliquer pour valider l'achat de certains ebooks (le pire ayant été que, acheté pour acheté, je me suis forcée à les lire même quand je n'accrochais vraiment pas) (tant pis pour moi).

L'une de mes chouettes découvertes, vivement le tome 2 !

Alors, hop, petit résumé de ces lectures de fin d'année, avec en quelques mots ce que j'en ai pensé !



J'ai commencé, suite à la lecture du retour dédié lu sur le blog Le livre vie, par une romance-à-milliardaire, à savoir Malcolm le sulfureux, suivi de Malcolm +1, de Katy Evans, parus aux éditions Hugo.
Pas moyen d'y couper, vu comment se termine le tome 1, on est obligé de lire le tome 2. Je me suis faite avoir car Malcolm a été qualifié de "choupinou" et franchement, ça m'intriguait. Si si. Alors, en effet, il est chou. Mais, heu, truly, ce n'est vraiment pas ma tasse de thé ce genre de romans. Déjà, si vous retirez les scènes de fesses, je pense qu'il n'en reste pas grand chose ; puis il ne s'y passe pas des masses d'évènements intéressants. J'ai cru à un moment que l'apparition du "charmant" beau-père relèverait un peu le niveau mais non, son conflit avec le héros est vite expédié, paf, plié terminé.
Puis l'héroïne est une cruche finie, le genre Too stupid to live. Alors... presque deux mois après la lecture... il ne m'en reste pas grand-chose. A moins que vous ne soyez foncièrement amateurs du genre, vu le prix des ebooks, je ne vous conseille pas ces lectures.


Après cela, j'ai heureusement découvert une chouette série young adult qui promet, grâce à la lecture du roman Les reliques perdues, 1er tome de L'Architective, édité par Castelmore.
Il s'agit d'une série de Mel Andoryss, que je ne connaissais jusqu'ici que par sa casquette de scénariste BD. Elle confirme un sacré talent de romancière avec ce titre plus que sympa, surtout que le héros possède et développe un pouvoir très original (par contre, clairement, je n'aurais pas échangé mes parents avec les siens, sa mère est une véritable virago !).
J'ai hâte de lire la suite et, si vous aimez l'urban fantasy avec des ados qui n'ont pas leurs deux pieds dans le même chausson, surtout ne passez pas à côté.


Après cela, j'ai de nouveau lu un titre découvert grâce au blog Le livre vie et... après un début difficile, ça a été une sacrément belle surprise ! Je comprends tout à fait, après lecture, l'enthousiasme autour de ce roman : plus qu'une romance, il s'agit d'un beau roman contemporain qui traite entre autres des difficultés à dépasser un deuil qui ne se fait pas (chaque personnage ayant le sien à faire). Cette belle surprise, c'est Butterfly Dreams, de A. Meredith Walters, des éditions Harlequin.
Vous avez bien lu, ce joli petit roman a bel et bien été traduit et publié par Harlequin, mais ne boudez pas votre plaisir si le pitch vous plaît, car si l'auto-apitoiement de l'héroïne est assez gonflant au début, elle possède de ce fait une sacrée marge de progrès et va justement passer le roman à se découvrir et découvrir que ça vie peut être autre chose qu'une obsession pour la maladie et la mort. C'est une belle lecture et j'avoue que la fin... ah cette fin ! (non, je n'en dirai pas plus !)


Je suis revenue à de la lecture young adult avec un roman qui n'a pas été sans me rappeler d'autres romans contemporains destinés à un public lycéen. Il s'agissait du titre Blacklistée, de Cole Gibsen, traduit par Alix Paupy et édité par France Loisirs / Hugo et compagnie. Un chouette roman, qui parle d'une thématique d'actualité - le harcèlement scolaire - en retournant celui-ci contre l'une des "stars" d'un lycée huppé. Même si j'ai trouvé que la romancière offre trop d'excuses à ses pestes (certaines étant des garces à baffer), que la fin est too much et que j'avais souvent l'impression de naviguer en plein stéréotypes de lycée US tels que présentés dans les séries et films américains, c'est une lecture sympa avec laquelle j'ai passé un bon moment et qui s'est révélée un bon roman feel good.


Après, je me suis attaquée à l'une des séries de Meg Cabot, romancière que j'apprécie beaucoup. J'ai en effet mis la main sur l''intégrale de la trilogie Blonde, traduite par Josette Chicheportiche et éditée par France Loisirs / Hachette Livres. Le début était très sympa, par contre j'ai eu plus de mal avec l'évolution de l'héroïne par la suite car elle a développé des comportements / réactions que j'ai trouvé en opposition avec son caractère de départ et plutôt décevants. Par chance, elle se rattrape magistralement sur la fin. Je ne pense cependant pas conserver ces romans pour les relire, contrairement à ceux des séries Missing et Heather Wells (dont je suis addict).

Pour 2018, je voulais mettre la main sur la série Mediator, mais je crois que je m'y suis prise trop tard, il est compliqué d'en trouver tous les tomes, je serai certainement obligée de mixer occasions et ebooks. Du coup, je lirai peut-être Le jour où j'ai voulu devenir populaire et d'autre one shot de cette romancière dont j'apprécie beaucoup la plume.

J'ai terminé mes lectures de novembre avec un titre à côté duquel j'ai bien failli passer !
En effet, je l'avais repéré là encore dans les lectures préconisées sur le blog Le livre vie mais vu le pitch, quand ce poche est malencontreusement tombé dans mon caddie pendant mes courses, je pensais qu'il voulait juste se faire adopter par ma belle-mère.
Par chance, avant de lui offrir le livre, je l'ai ouvert... j'ai commencé à le lire... et je n'ai pas pu m'arrêter ! Je peux donc affirmer que le très contemporain Café ! Un garçon s'il vous plait, d'Agnès Abécassis, édité par Le Livre de Poche, a été une belle surprise. En même temps, je suis rarement déçue par les livres qui se jettent dans mon caddie, et vu le titre, je partais sur un bon pressentiment.
Celui-ci s'est confirmé à la lecture, qui comporte une chouette galerie de personnages, dont une grand-mère qui a su rester si jeune que j'en suis tombée complètement fan.
J'ai au final découvert qu'il s'agissait d'une suite, maintenant je n'ai plus qu'une envie, que Le tendre baiser du tyrannosaure se jette à son tour dans mon caddie. Je vous promets que c'est pour ma belle-mère. Si si.



Après cela, j'ai effectué quelques achats impulsifs dans le cadre d'une opération Bragelonne, qui m'a permis de récupérer des ebooks que j'ai préféré lire aussitôt. Comme quoi, ça m'arrive de tenir mes résolutions !

J'ai commencé avec Sorcière malgré elle, 1er tome de L'héritière des Raeven, de Méropée Malo, paru aux éditions Castelmore. Une chouette lecture que ce roman fantastique new adult, plein de douceur et de magie. Cela m'aurait bien bottée de lire les suites mais les ebooks étant plutôt chers, cela m'a freinée. Je vais patienter un peu (peut-être que les versions papiers seront au final plus accessibles d'occasion).
J'avoue que j'ai été particulièrement séduite par l'ambiance petite ville côtière un peu hors du temps  et la façon dont la romancière a caractérisé ses personnages. Beaucoup de douceur dans un monde de brutes...



La lecture suivante, par contre... Aïe aïe aïe !
Je me suis enfilée les 3 titres Lacrimosa, Dies Irae et Agnus Dei, de la trilogie Requiem pour Sascha d'Alice Scarling, parus aux éditions Milady.
Honnêtement, je ne sais toujours pas pourquoi je me suis infligée ces lectures. J'ai peut-être cru que ça irait en s'améliorant ? (non)
Je ne vais pas m'acharner dessus, je n'ai pas accroché ni avec l'héroïne ni avec l'intrigue.
J'ai vraiment fait une grosse erreur en acquérant ces ebooks, incontestablement mon fail 2017.


Après ça, il me fallait de la légèreté ; en ce sens rien ne vaut un roman chick-lit qui vend du rêve. Du coup, j'ai enchaîné avec J'adore New York, de Lindsey Kelk, lui aussi paru aux éditions Milady. Il n'avait absolument rien à voir et c'est tout à fait ce qu'il me fallait !
Alors, clairement, malgré ses déboires, l'héroïne se voit dérouler le tapis rouge même quand elle prend des décisions moralement contestables, elle a la vie et les dépenses faciles, mais ce n'est pas bien grave : c'est un bon roman feel good qui donne envie de rester à ses côtés pour découvrir New-York, sans prise de tête. Idéal quand on a eu une semaine difficile et qu'on veut souffler, emmitouflée  sous une couette avec une tasse de thé à portée de main.


Pour la fin de l'année, j'ai eu envie de lâcher un peu ma liseuse pour revenir au papier. Lors du dernier swap CoCyclics auquel j'ai participé, j'ai eu la chance de recevoir Juliette : la mode au bout des doigts, de la série Les lumières de Paris. J'avais repéré ce titre de Gwenaële Barussaud, édité par les éditions Fleurus, grâce au blog Une robe couleur de lune.
C'est une lecture que j'ai particulièrement appréciée pour son ambiance et l'équilibre que la romancière est parvenue à trouver, entre roman historique, jolis portraits et critique d'une société en pleine mutation (critique que l'on peut d'ailleurs superposer sans problème à notre époque, comme quoi...). Au final, c'est surtout un roman qui contient de jolies choses, tout en subtilité, tout comme les créations de son héroïne. Il serait dommage de penser qu'il est superficiel sous prétexte qu'il parle de mode, car il est bien plus que ça... en plus d'être excellent pour le moral.


Pour finir l'année, j'ai re-dégainé ma liseuse afin de ne pas manquer la parution du tome 3 de la série Dynasties, publié aux éditions J'ai Lu. Impossible de passer à côté alors que les tomes 1 et 2 m'avaient captivée malgré leur côté un peu cow-boy. Sans surprise, le duo Ilona Andrews est parvenu à conserver le niveau pour De feu et de braises, que j'ai même préféré au tome 2 (c'est dire !). Bref, un nouveau coup de cœur que je ne peux que conseiller aux amateurs d'urban fantasy, même si je trouve les couvertures toujours aussi WTF!


Je termine donc l'année 2017 avec des lectures qui m'ont plu dans l'ensemble, à quelques exceptions près, je n'ai pas à me plaindre.

On verra bien ce qu'il en sera en 2018 !...
(ah, on me la joue rabat-joie dans l'oreillette, il parait que je ferais mieux de lever le pied pour donner la priorité à mes projets persos... bah... qui vivra verra !)

4 commentaires:

  1. Chapardeuse02 janvier, 2018

    Merci pour ce bilan, il y a des titres qui m'ont l'air vraiment sympa ! Dès que l'occasion se présentera, j'essaierai de mettre la main sur l'architective. Et surtout, continue en 2018, tes articles me donnent toujours des idées de lecture ! : )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'architective devrait d'autant plus te plaire que les personnages secondaires ne font pas de la figuration. Il est super ce roman, fonce !
      (j'ai hâte que le tome 2 sorte parce que je me demande où Andoryss va nous emmener)
      (du coup, pour patienter, j'ai récupéré le tome 1 de la version roman des enfants d'Evernight, histoire de vérifier si j'accroche autant qu'à la BD ;) )

      Supprimer
  2. Les couvertures de Dynasties sont... euhhhhh... Heureusement que Melliane me les as offerts car sinon je crois qu'à cause d'elles, jamais je n'aurais lu cette série. Et pourtant, je l'ai trouvé géniale! Je suis une très grande fan de la grand-mère!

    "Café, un garçon s'il vous plait" est vraiment un de mes coups de coeur... J'avais adoré.

    Pour Lacrimosa, je vais passer mon tour. J'ai lu le 1, et n'ai pas été convaincue, et j'ai le 2 et le 3 dans ma PAL (achetés d'occasion, oufff), mais bon... Vu ce que tu en dis, e vais attendre!

    Bonne année 2018! Et plein de bonne choses!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, la grand-mère est juste géniale ! (je m'étais fait une belle frayeur dans le tome 1, la concernant)

      Pour Lacrimosa, c'est toi qui vois, mais je serais malhonnête de te conseiller de perdre ton temps avec. ;)

      Au fait, j'ai trouvé Le tendre baiser. Hop, direct en haut de ma pile à lire !

      Supprimer