19 septembre 2017

Pourquoi je préfère les one shot

Après des semaines de silence radio, je chausse ma petite casquette de lectrice pour aborder un sujet dont au final tout le monde se fout mais qui me tient à cœur, suite à des échanges avec une copine qui a fini par me demander, dépitée de me voir très frileuse dès que l'on me conseille la lecture d'un roman comportant "tome 1" sur la couverture : "Mais bon sang, qu'est-ce que tu reproches aux séries ?"
Kate Daniels, une série urban fantasy que j'affectionne particulièrement et que l'éditeur français initial a "lâchée" après le tome 4 ; par chance, elle a fait l'objet de traductions amateurs puis a été reprise par un nouvel éditeur, MxM Bookmark, avec des couvertures qui cadrent 10 fois mieux avec l'univers. J'ai hâte de m'y remettre !

Car oui, je le confesse, même si j'ai réellement commencé ma boulimie de lecture à l'âge de 8 ans avec les opus de Walter Farley, en particulier la série L'étalon noir (si tu n'es pas fan, tu ne peux pas comprendre), j'ai toujours préféré les one-shot. De façon inconsciente. 

Depuis quelques temps, j'évite pourtant les séries de façon bien plus consciente, parce que j'ai tout simplement eu... trop de déboires. Malgré tout, il est difficile d'échapper aux séries et multilogies en urban fantasy et fantasy, or cela reste quand même des genres dans lesquels j'adore me prélasser.
Du coup, je me retrouve souvent les fesses entre deux chaises...

Les trucs qui m'agacent, personnellement :
  • La série qui n'en finit jamais, et qui dure, qui dure, et que tu sens que l'auteur va casser sa pipe avant d'avoir terminé un jour.
    Tu as juste l'impression d'être pris en otage.
    Clairement, j'ai abandonné plusieurs d'entre elles en apprenant qu'il y a avait déjà plus de 10 titres édités parce que ça me décourage.
  • La série qui est de plus en plus mauvaise... ou tout simplement de plus en plus éloignée de ce que tu apprécies comme lecture. Ce qui revient au même, elle est de moins en moins faite pour toi et tu te poses forcément la question, à un moment, d'abandonner.
    Mais alors, si tu n'as pas des copains / copines qui la poursuivent pour te la résumer... tu n'auras jamais le fin mot ?
    Ce qui ressemble là aussi à de la prise d'otage.
    J'ai appris (dans la douleur) à m'arrêter. Même quand j'ai lu 2 tomes sur les 3 parus...
  • La série qui s'arrête là, pfff, comme ça, et tant pis pour ta gueule, cher lecteur.
    De préférence alors qu'il y a un purin de cliffhanger à la fin du dernier tome édité. Histoire de bien t'énerver.
    Je crois que c'est le pire des cas, puisque tu ne peux même pas soudoyer d'autres lecteurs pour savoir. Et ça, j'en ai eu mon comptant.
    Frustration, vous avez dit frustration ?
Voilà pourquoi je préférerai toujours me lancer dans la lecture d'un one-shot : j'ai la garanti d'avoir la totalité de l'histoire, sans être obligée de forcer et sans risques.

Si je fais le point sur les séries pour lesquelles les éditeurs m'ont lâchée (oui, je le prends très personnellement...) et que j'aurais vraiment voulu poursuivre, il y en a quand même quelques unes. Sans parler des séries que j'oublie ou de celles qui ont été abandonnées depuis si longtemps que ça ne vaut même pas la peine que j'en parle (je ne suis même pas certaine que qui que ce soit s'en souvienne).

 Bon, OK, ces séries-là font aussi partie de celles qui n'en finissent pas en VO alors que ce sont des pavés.
N'empêche que j'aurais aimé savoir qui est responsable du drame de la fin du tome 5 côté Kim Harrison.

 
Concernant Codex Alera, le tome 5 serait annoncé pour novembre mais je n'y croirai que lorsque je l'aurai sur ma liseuse.
Trop peur d'être déçue...


Malgré tout, il arrive que les auteurs et éditeurs assurent, donc je continue à en suivre certaines...

 
Même si la fin hyper abrupte du tome 1 ne m'a pas super convaincue, j'ai hâte de lire la suite de Saving Paradise.
Concernant les Charley Davidson, j'ai mis en pause cependant je compte bien m'y remettre.




Sans oublier celles qui sont bouclées et que je peux maintenant attaquer en "toute sécurité" :

 
Oh, joie, Le Paris des merveilles à fait l'objet d'une réédition qui a permis au tome 3 de paraître.
Il faut d’ailleurs que je mette la main dessus, surtout que j'ai beaucoup aimé le tome 2 L'Elixir d'Oubli.

Et je m'apprête quand même à tester une nouvelle série, c'est la fôte de Livre Vie (mais que voulez-vous, il faut impérativement protéger les opus d'Ilona Andrews afin qu'ils ne finissent pas dans la liste noire des livres interdits) :

(je préfère m'abstenir de tout commentaire sur la couverture)
(je sens que ma Chapardeuse, de son côté, ne va pas se priver !)

Je suis fichue, c'est ça ?...

Surtout que pour suivre plusieurs séries de front, ça demande un minimum d'organisation / suivi auquel je ne me plie pas forcément, et surtout un budget assez conséquent. Par chance pour ce dernier, plusieurs de mes séries de prédilection sont disponibles en poche ou en numérique, donc au final je pense que la lecture de séries me coûte sans doute moins que celle des one-shot (ça se discute et j'avoue ne pas avoir de stats sur le sujet).

De votre côté, ça vous est arrivé de bien accrocher une série ou une multilogie et de découvrir que vous n'aurez jamais la fin ? Sincèrement, vous l'avez pris comment ? (avec autant d'enthousiasme que moi ?) (rassurez-moi, je ne suis quand même pas la seule à ronchonner, non ?)

6 commentaires:

  1. Le pire pour moi, c'est La tyrannie de l'arc-en-ciel, de Jasper Fforde, roman publié en 2009. Déjà, je n'avais pas capté que c'était un tome 1, ça se termine sur un cliffhanger déchirant, et le tome 2 n'existe pas. Il n'a tout simplement pas été écrit par l'auteur qui va pourtant bien, merci. Aux dernières nouvelles, on aura peut-être une préquelle dans deux ans, mais toujours pas de suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Arg ! Je ne sais pas pour toi, personnellement, pour ces auteurs là, j'ai envie de me mettre au vaudou... :))

      Supprimer
  2. Moi aussi, j'essaye d'avoir des bonnes résolutions sur les séries, mais je n'y arrive pas. Résultat, je me ronge les ongles quand le volume suivant n'est pas disponible. Ou alors je peste quand la série traîne en longueur et perd en qualité...

    Et ahhhh, l'Etalon Noir! toute mon enfance ça!

    Et (x2!), je vois que tu as succombé au charme de Mad Rogan! Normal!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah non, en fait, je dois t'avouer que je n'ai pas du tout succombé à Mad Rogan (j'ai vraiment HORREUR des mecs qui sortent des trucs du genre "tu me supplieras de te baiser" (je suis malpolie mais c'est quand même en substance ce qu'il sort à Neva, et à deux reprises en plus !) (à titre perso, ce genre de discours, ça me vaccine de façon directe et définitive)(en plus les auteurs nous avaient déjà fait le coup dans Kate Daniels, j'avais laissé coulé vu le contexte mais j'espérais un peu plus de subtilité pour cette série-si)(et j'espère encore la série de bit-lit qui dépote où la nana ne cédera JAMAIS au super-mec qui lui aura sorti ça, lui fera ravaler son ego en même temps que ses dents pour lui préférer un mec peut-être plus "normal" mais respectueux, en particulier concernant la notion de consentement)).
      Cette (multi)parenthèse mise à part, c'est vraiment Neva, sa famille et l'intrigue que j'ai adorées. Ça fonctionne super bien ! Je me demande à quoi nous aurons droit pour la suite...

      Concernant les séries, c'est vraiment dur d'y échapper, en tout cas. Là j'ai lu Hex Hall sur les conseils de cops de forum et... c'est aussi un tome 1. Je suis fichue !

      Enfin, pour les livres papier, n'hésite vraiment pas à me dire s'il y a des titres qui te font envie, parce que de toute façon, je vais me débarrasser de tout ce que j'ai mis en cartons... (donc une grosse partie théoriquement ce week-end).

      Supprimer
    2. Je comprends que le genre de Mad Rogan soit exaspérant! Entièrement d'accord avec toi pour l'univers et la famille de Neva (mention spéciale à la grand-mère!)
      Si tu veux, fais-moi une liste des livres papiers dont tu veux te débarrasser (une photo hein!), et s'il y en a qui me tentent, je te les rachète

      Supprimer
    3. Ah non, pas question que tu me les rachètes. ;)
      Je t'ai fait une petite sélection, je te prendrai les photos et on en discutera après par email.
      <3

      Supprimer