30 septembre 2017

Lectures de septembre

Allez, hop hop hop, c'est la rentrée, nouvelles résolutions, tout ça, il faut que je me bouge pour que ce blog de sombre pas définitivement.

Je commence par un retour en temps et en heure sur mes lectures de ce doux (hum hum) mois de septembre, tout en continuant à me gaver de figues cueillies sur l'arbre.

Je ne parlerai pas de mes relectures du début de mois (quand je n'ai pas le moral, rien ne vaut les lectures doudou, et j'en ai vraiment eu besoin vu que je me suis séparée de plusieurs dizaines de livres, DVD et BD, et que ça reste toujours délicat, même si j'essaye d'être de plus en plus détachée).

Donc, pas un mot sur mes rechutes, je me concentre sur mes découvertes du mois.

Tout d'abord, je tiens vraiment à (re) parler de la série Ana l'étoilée, d'Ophélie Bruneau, parue aux éditions du Chat Noir, dont j'avais déjà lu avec plaisir le tome 1 l'an dernier et dont je viens de boulotter coup sur coup les tome 2 et 3.
Je trouve que cette série est de mieux en mieux à chaque épisode. Ces romans courts sont idéaux pour passer une bonne soirée de lecture cocooning. J'insiste de nouveau sur le fait que c'est du vrai fantastique donc vous n'y trouverez pas de personnages masculins façon "mâle alpha à baffer" comme on en compte à gaver dans le courant bit-lit. 
Ana l'étoilée se veut plus réaliste et subtile au niveau de l'axe romanesque et c'est bien pour ça que ces romans me plaisent... en plus d'avoir des intrigues condensées qui font que je ne peux pas lâcher les livres une fois entamés. C'est pour moi une nouvelle série de livres doudous à conserver précieusement.

(la couverture du tome 2 peut surprendre mais elle est complètement raccord avec les péripéties de l'héroïne et prend tout son sens à la lecture !)

Pour l'anecdote, j'ai aussi lu La marque, le tome 1 de la trilogie Kushiel, de Jacqueline Carey, paru aux éditions Bragelonne. La trilogie a pris la poussière pendant des années dans ma pile à lire et, dans le cadre de mon désencombrement, j'avais des scrupules à la bazarder sans lui laisser une chance. Quand je pense au prix que m'ont coûté les deux 1er volumes, aïe, heureusement j'en ai tiré les leçons : je n'achète plus de série 'en bloc' et surtout sur la prescription de personnes dont je ne partage de toute évidence pas les goûts.
Donc j'ai lu et terminé ce tome 1 mais, s'agissant de fantasy très classique, je n'ai pas plus accroché que ça. Il avait été fait tout un plat du côté BDSM lors de sa publication mais franchement, je ne l'ai pas trouvé si "chaud" que ça. J'ai sans doute lu trop de bit-lit entre temps (hu hu hu).
Résultat, même si ce n'était pas ma tasse de thé, cet énorme pavé se laisse lire vu la qualité de la plume de sa romancière, mais je n'ai clairement pas eu le courage d'attaquer les suites. J'ai donc apporté la trilogie (avec 3 autres cartons pleins de livres) à la Convention CoCyclics et ils ont immédiatement trouvé preneur. Au moins, ça fera le bonheur d'un autre lecteur.


Côté séries, j'ai rapidement lu les 3 volumes de la série Hex Hall, de Rachel Hawkins, publiée chez Albin Michel (grand format / ebooks) et Le Livre de Poche (version poche) parce que j'en avais entendu du bien sur le forum Mort Sûre. 
C'est une chouette série fantastique young adult, j'ai passé un bon moment avec, mais sans plus. J'ai trouvé que c'était une bonne lecture pour les vacances, mais je pense qu'il m'a manqué un petit quelque chose pour que j'adhère complètement.


Enfin, j'en avais parlé dans mon précédent article sur ma préférence pour les one-shot, j'ai aussi entamé la dernière série bit-lit Dynasties de Ilona Andrews dont le tome 1 Entre les flammes a été publié par J'ai lu
Sans surprise, j'ai adoré, car l'univers, l'intrigue et les personnages sont juste top, surtout du côté de la famille de Nevada (l'héroïne), en particulier la grand-mère, juste géniale. Pourtant côté perso masculins, arg. Surtout le perso principal, j'avoue que j'ai grincé des dents concernant ce plus-que-parfait ultime et juste imbuvable dans certains passages.
Comme je le disais à Livre Vie je n'ai pas succombé à Mad Rogan, je n'apprécie pas les personnages qui sortent des trucs du genre "tu me supplieras de te baiser" (comme je lui répondais en commentaire, je suis (très) malpolie mais c'est quand même en substance ce qu'il affirme à Neva, et à deux reprises). A titre perso, ce genre de discours me vaccine, en plus les auteurs nous avaient déjà fait le coup dans Kate Daniels, j'avais laissé coulé vu le contexte mais j'espérais un peu plus de subtilité pour cette série-si. C'est raté... Comme ce n'est au final qu'un point parmi d'autres, ça ne m'empêchera pas de lire la suite (il semble qu'elle soit dispo !) car je l'ai dit, j'ai complètement adhéré au reste, mais je suis quand même super déçue par ce point-là.
J'en ai vraiment marre des love-interests qui ne sont que des psychopathes / sociopathes en puissance.


J'ai encore pas mal lu ce mois-ci et je m'aperçois que, si je préfère les one-shot, au final je n'ai lu... que des séries ! 

Heureusement que je ne m'étouffe pas avec mes contradictions.

9 commentaires:

  1. Un chouette bilan! Et des découvertes pour moi: Ana l'Etoilée a l'air très sympa! Je suis curieuse pour Hex, moins pour Kushiel qui est dans ma PAL pourtant, mais je n'arrive pas à l'en sortir.

    Ce que j'ai aimé de Mad Rogan, c'est justement le côté assumé du psychopathe. Pas le gendre idéal, à claquer parfois (souvent!), mais il m'a fait rire. Et j'ai adoré Nevada et toute sa famille, avec un coup de coeur pour la grand-mère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant Kushiel, je te conseille de lui laisser une chance, si le style te plaît tu pourrais avoir une excellente surprise.
      Quant à Mad Rogan, c'est sûr, il porte bien son surnom et l'assume plus que nécessaire.
      Ana l'Etoilée, tu l'auras compris, je ne peux que te conseiller de découvrir cet univers.

      Supprimer
  2. Sympa comme bilan !
    Ana l'étoilée est dans ma PAL. Il faut que j'avance un peu dans mes lectures pour attaquer ! Je n'ai pas de doute sur le fait que je vais bien aimer. Jusqu'ici j'ai toujours accroché au style de Oph. ;)
    Pour Kushiel, on m'en avait parlé aussi, mais je ne m'étais pas décidée. Je crois vraiment que ce ne sera pas pour moi.
    Pour Dynasties, j'avais lu la 4e de couv du 1er tome, puis quelques commentaires et je crois que je ne vais pas tenter. Je suis déjà en train de m’essouffler sur Kate Daniels (au 3e ou 4e tome je crois, même si les deux premiers m'avaient bien plu). Comme tu en parlais dans un autre article, les séries ce n'est pas pour tout le monde. Je crois que je préfère les one-shot ou alors une histoire qui se conclut sur 2-3 tomes max.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, désolée pour Kate Daniels, vu que c'est moi qui te l'ai conseillé. De mon côté, j'ai vraiment adoré le 3ème tome donc si tu n'accroches pas, il vaut mieux que tu arrêtes les frais.
      Concernant Kushiel, si tu ne l'as pas sur ta pile à lire, en effet, je ne te conseille pas de l'acquérir. Éventuellement, emprunte-le pour voir si tu accroches le début (à titre perso, ça m'aurait suffit à comprendre que ces romans ne sont pas pour moi).
      Tu me diras pour Ana ! J'avais aimé le 1er épisode mais il m'avait manqué un petit quelque chose, j'ai trouvé les suivants plus sympas (en fait, la série est de mieux en mieux au fil des tomes).

      Supprimer
  3. Scouiii !
    Attention quand même à Jayesh qui... bon, bref. À voir au tome 4.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tsssss c'est pas bien de teaser ! ;)

      Supprimer
  4. Merci pour ce partage lectures ! Perso j'ai beaucoup aimé Kushiel, même si le tome 3 s’essouffle un peu à mon sens. Mais c'est sans doute parce que je ne lis pas du tout de bit-lit, du coup, je ne me suis pas sentie blasée ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup de lecteurs ont plébiscité Kushiel et je comprends tout à fait pourquoi quand il s'agit d'amateurs de fantasy "classique", car on y trouve tout ce qui fait une grande saga fantasy, mais ce n'est vraiment pas ma tasse de thé.
      Sinon, ce n'est pas que je sois blasée, simplement je m'attendais à ce que ce soit différent. Bref, la rencontre ne s'est pas faite, ce sont des choses qui arrivent.

      Supprimer
    2. Tout à fait, il y a un souffle épique propre à la fantasy, mais je connais pas mal de gens qui n'ont pas accroché plus que ça. Je suis contente de voir les références que tu indiques, je ne connais pas du tout cet univers, si je veux m'y plonger, je me servirai de tes articles :-)

      Supprimer