21 novembre 2016

Lectures d'octobre

Hum hum. Je sais, nous sommes déjà le 21 novembre, j'aurais pu faire un effort.
(la procrastination, c'est terrible)

Alors, ces lectures d'octobre, me direz-vous ?

Pour faire simple, j'ai commencé avec Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers, de Benjamin Alire Saenz, traduit par quelqu'un qui a fait de l'excellent travail mais dont j'ai oublié de noter le nom avant de prêter le roman à Elikya (je mettrai à jour quand je récupérerai le-dit roman) pour les éditions PKJ.
Je suis amoureuse de la couverture (qui en plus colle à 100% avec le roman), j'ai adoré plongé de nouveau dans les années 1980 (même si c'est moins "marqué" que dans Eleanor & Park) et j'ai trouvé les garçons vraiment trop mignons (ils sont pur sucre, comme dirait Melindra). Ce roman est une vraie bouffée d'air frais, du pur feel good et je n'en dirai pas plus. Je compte me le relire cet hiver si j'ai une baisse de moral.


La lecture suivante, par contre...

Je ne m'attarde pas dessus : je ne l'ai pas terminée. Sytra m'avait pourtant bien "vendu" ce titre, mais ça n'a pas été possible entre l'héroïne et moi. Je l'ai trouvé trop fondamentalement inepte et inapte à la survie. La cruchitude incarnée. Erk. Donc non. Je n'ai pas dû dépasser le tiers avant de réaliser qu'il fallait que j'arrête de perdre mon temps avec cette romance.


Heureusement, grâce au forum Mort Sûre, j'ai reçu Pulpeuse fiction. J'en ai déjà parlé ici, clic clic. Frais, drôle, mignon, feel good. Pas besoin d'en dire plus !


J'ai enchaîné avec Harry Potter et l'enfant maudit, de J.K. Rowling, John Tiffany et Jack Thorne, traduit par Jean-François Ménard pour Gallimard
J'avoue que je ne savais pas trop quoi faire au sujet de cette pièce de théâtre : j'avais peur que le format ne passe pas, mais peur aussi de me faire spoiler gratuitement et de me gâcher le plaisir avant même d'avoir une chance de la voir ou de la lire. Puis j'ai eu l'occasion de mettre la main dessus et j'ai sauté le pas. Je me suis offerte un week-end bullage complet pendant lequel je n'ai pas décroché avant d'avoir terminé et j'ai adoré.
Adoré revenir dans cet univers, adoré retrouver les personnages, adoré la façon dont les auteurs les ont fait évoluer, adoré, encore une fois, les deux garçons - encore des ados pur sucre ! mais ceux-là font aussi de sacrées conneries, sinon ce ne serait pas drôle, évidemment (gros coup de cœur, au passage, pour Scorpius Malefoy, je sens que ça doit se lâcher côté fanfics !).
Puis [soupir], la morale fait qu'un objet de grande convoitise m'intéresse finalement beaucoup, beaucoup moins. Je pense que je vais plutôt prendre sur moi et procrastiner un peu moins.
(voir / vivre la pièce doit être génial ; je me demande comment rendent tous les effets et changements de décor, ça doit en mettre plein les yeux ! je suppose que n'aurai jamais la chance de le vérifier par moi-même, du coup je ne peux qu'en rêver)
(au passage, je suis allée voir Les animaux fantastiques ce week-end et là encore, gros coup de cœur, c'est décidément un univers que j'ai du mal à lâcher !)


Après cela, j'ai eu la chance de découvrir que le volume 5.5 de la série Les filles au chocolat, que je ne présente même plus, avait enfin été publié en poche. Avec Cœur sucré et ses deux novellas, j'ai découvert deux nouveaux narrateurs, c'est à dire deux nouvelles voix : 
- Tommy, le petit ami de Summer, qui donnerait n'importe quoi pour lui redonner le goût de vivre alors qu'elle lutte toujours contre l'anorexie et la dépression ;
- Jodie, leur amie, qui a pris la place de Summer dans la prestigieuse école de danse qu'elle devait intégrer et qui souffre du syndrome de l'imposteur, incapable d'admettre qu'elle mérite sa place et de se l'approprier, jusqu'à ce qu'elle découvre la danse contemporaine...
Deux très courtes et très belles histoires qui s'intègrent à merveille dans l'univers de Cathy Cassidy. Vivement la sortie poche du tome 6 !





Voilà, c'est tout pour octobre, et sachez que c'est mon dernier retour de lectures de l'année, car je ne lis pas en ce mois de novembre (j'essaye d'écrire, merci de ne pas ricaner) et que ce sera sans doute le même programme en décembre.

Comme je ne sais pas encore ce que va devenir ce blog en 2017, je ne peux pas promettre qu'il y aura de nouveau des bilans lectures. J'envisage sérieusement (et sereinement) de ne plus en rédiger, c'est encore en cours de réflexion.

En attendant, je vous souhaite de bonnes lectures, ce n'est pas parce que je porte la procrastination au rang d'art de la table qu'il faut en faire autant !

5 commentaires:

  1. *je ricane*
    Oui, absolument. ^_^
    Et je te remercie mille fois de m'avoir prêté Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers, c'est un bouquin merveilleux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ricane, ricane... pffff !
      (n'empêche, ça me fait super plaisir qu'Aristote et Dante t'ait plu !)

      Supprimer
  2. Il est dans ma PAL, il est dans ma PAL!

    (dit la fille qui se dandine comme une folle sur son canapé!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lequel ?
      (dit la fille un peu paumée qui ne sait pas si tu parles d'A&D ou de Pulpeuse ou du dernier HP... :)) )

      (ça m'agace, j'ai encore pris plein de retard sur ton blog mais tu as encore dégainée la première ! je suis nulle comme follower)

      Supprimer
    2. Oupssss... C'est là où tu vois mon côté "blonde overbookée"... Je parlais de A&D!

      Pas d'inquiétude pour mon blog, je chronique peu en ce moment, pas le temps!

      Supprimer