25 septembre 2016

S'y remettre...

Cela fait des mois que je tourne autour du pot ; il était temps de m'y remettre donc je relance le projet de roman La panna cotta. J'espère que je vais retrouver un rythme digne de ce nom et l'enthousiasme qui me portait il y a encore deux ans.

L'écriture étant une activité chronophage et exigeante, si je ne veux pas qu'elle me phagocyte complètement, je dois me réorganiser pour avoir quand même du temps à consacrer à mes autres centres d'intérêt.
Sachant que je fais déjà du sport trois à cinq fois par semaine, que je veux continuer à apprendre un minimum côté photo, qu'il faut impérativement que je progresse en anglais et qu'il est impératif de conserver Becky dépoussiérée si je veux garder l'espoir de voir mon (énorme) stock de tissus diminuer, j'avoue que ça ne me laisse pas beaucoup de marge.
Cependant, j'ai déjà fait pire, je sais que je le peux. Il faut juste que je me botte les fesses.
Mais c'est clairement pas sur cette fin d'année que je vais me remettre à regarder des séries.
Dommage, The last man on earth m'éclatait bien ! 
(bon, ok, je vais m'offrir 1 épisode par chapitre écrit, ça me motivera !)

De ce fait, je vais commencer par diminuer le temps que j'ai consacré ces derniers mois à ma pile à lire et ce blog restera peut-être plus ou moins en suspend.
Il fallait bien faire des choix !
See you soon!

Et en plus, j'essaye aussi de faire de plus jolis emballages cadeaux.
Vous savez quoi ? C'est une chouette activité mais ça prend un temps de malade, ça aussi.

10 commentaires:

  1. Le plus important, à mon sens, est de se faire plaisir en faisant ce que l'on aime avant tout. Les séries t'attendront. :) Bonne écriture. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as entièrement raison ! Merci pour tes encouragements. :)

      Supprimer
  2. En fait, c'est un problème de temps. Moi je vote pour des journées à 36 h (sans devoir travailler davantage hein), je pense que comme ça, on pourrait tout faire. Je cherche désespérément du temps également, c'est assez horrible. grrr

    Allez, plein d'énergie pour tout concilier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me doutais que cette question du facteur temps te ferait réagir, vu que tu es encore plus surbookée que moi (j'admire toujours ta capacité à tenir ton blog de façon aussi carrée sans rogner sur la qualité de tes chroniques, sachant tout ce que tu fais en plus).
      Heureusement que l'on peut compter sur nos chats pour de gros câlins déstressant.

      Supprimer
    2. Mon blog est un peu à l'abandon en ce moment, mais tant pis... Je n'arrive pas à tout mener de front! Et ouiiii pour les câlins félins! Heureusement qu'ils sont là!

      Supprimer
    3. C'est clair, je n'imagine pas ma vie sans chats. Ce serait d'une tristesse...
      Côté abandon de blog, je ne dirai rien, je ne fais pas mieux.

      Supprimer
  3. Je dis "Youpiiii !" pour la reprise de La Panna Cotta ! et bon courage pour cette recherche de temps ! ;-) Un retourneur de temps à Noël peut-être ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, non merci, c'est trop dangereux, les retourneurs de temps. ;)
      La reprise est poussive mais au moins, j'écris !

      Supprimer
  4. Cette histoire vaut la peine que tu lui consacres du temps, je suis ravie ! Cela dit, je compatis, car c'est vraiment difficile de tout concilier en 24h. Je peux témoigner ici de mon amour pour Becky (merci !) et du fait que tes papier cadeau sont très jolis. J'ai recyclé le dernier en origami, d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, c'est génial que tu aies réussi à le recycler !
      Il faut vraiment que je trouve du temps pour me mettre à l'origami, figure-toi qu'on m'a offert du papier.
      En plus, avec ce que vous m'avez offert Chap' et toi, je vois tout à fait ce que je pourrais en faire.
      Je me remets à écrire ce weekend, ça me manque trop.

      Supprimer