29 juillet 2016

Le 1er septembre, j'achèterai un livre / ebook de SFFFH francophone

SFFFH ? Gné ?

Si cet acronyme vous laisse perplexe, c'est que vous ne traînez pas assez sur ce blog. Ou sur mes blogs et forums de prédilection. Et peut-être même que vous ne lisez pas assez d'imaginaire. Ce n'est pas grave (du tout) et l’événement qui se prépare pour le 1er septembre est justement un bon moyen de vous mettre dans le bain !

SFFFH est donc l'acronyme de Science-Fiction, Fantasy, Fantastique et Horreur, autrement dit les "mauvais" genres de l'imaginaire que j'affectionne tant (oui, je sais, dans les faits je ne lis quasi que du fantastique, mais vous n'aller pas chipoter, hein ?).

Pour la 3ème année consécutive, des personnes désireuses de promouvoir les littératures de l'imaginaire ET les auteurs francophones lancent donc une grande opération d'achat pile le 1er septembre, créent l'événement, histoire de marquer le coup et booster les ventes pile pour la rentrée.

 (acheter, c'est bien ; lire, c'est encore mieux ! en parler autour de soi, c'est donut !)


J'avoue que je n'ai pas participé en 2014 et 2015 pour la simple raison que... j'ai zappé (mémoire de poisson rouge, tout ça...). Alors cette année, je m'y prends en avance et en plus je relaie les informations pour m'assurer de ne pas oublier.
En même temps, même si c'était le cas, ce ne serait pas dramatique, ce n'est pas comme si je n'achetais pas de livres / ebooks d'auteurs francophones de SFFFH à longueur d'année, n'est-ce pas ?

Je ne sais pas encore ce que j'achèterai... sans doute un titre d'Ophélie Bruneau, de Sophie Dabat, de Jean Vigne ou de... En fait, il y a l'embarras du choix (tellement de choix, trop de choix, pourquoi toujours des choix ?...). Bref.

La seule chose de certaine, c'est que mon achat se fera sous format ebook : je n'ai plus de place dans mes bibliothèques malgré la récente vague de désencombrement.
(surtout que je sens que ça va encore partir en sucette et que je vais en acheter plusieurs...)

Alors, qui est tenté de participer à cette vague de soutien à nos auteurs de l'imaginaire ?
Quel titre vous fait de l’œil ?

Après, si ce n'est vraiment pas votre truc, l'imaginaire, vous pouvez aussi lire un polar, un thriller, bref n'hésitez pas à basculer sur un autre "mauvais" genre, ce qui compte je pense c'est surtout de découvrir des plumes francophones et de les soutenir.
Enfin, je dis ça je dis rien, certains auteurs ont écrit d'excellents thrillers fantastique ou SF... pas que je veuille absolument vous convaincre, n'est-ce pas...

Je vous copie-colle quand même le pitch officiel, histoire de...
"Le 1er septembre, j'achète un livre/ebook de SFFFH francophone" revient pour une 3ème édition !
Si vous ne la connaissez pas encore, cette opération consiste tout simplement, comme son nom l'indique, à inciter les lecteurs à acheter au moins un livre ou ebook de SFFFH francophone ce jour-là, afin de soutenir et découvrir les nombreux talents de la francophonie dans les divers genres des littératures de l'imaginaire.
Note : les auteurs québécois Amélie Dubé et Patrice Cazeault, créateurs de « Le 12 août, j’achète un livre québécois », ont inspiré cette idée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire