28 janvier 2016

Écriture & réseau associé #01

Avant que février ne pointe le bout de son museau, nous avons, avec les autres auteurs à l'Ouest, mis en ligne un article avec nos bilans 2015 et objectifs 2016.
Les premiers sont bons, excellents même ! Les deuxièmes ambitieux.
On verra bien si nous les tenons.

De mon côté, j'essaye au moins de travailler et avancer en priorité sur La panna cotta, le premier roman que je souhaite écrire cette année. Et pour me booster sur l'écriture d'un premier jet, rien ne vaut une recette qui a fait ses preuves, à savoir l'émulation de la communauté CoCyclics.

En ce (trop doux) mois de janvier, le démarrage du Challenge Premier Jet du forum CoCyclics a été un raz-de-marée ! Comme chaque année, me direz-vous... car nous étions un paquet d'auteurs dans les starting-blocks, à surveiller le lancement de la nouvelle édition.
Les modérateurs de la section ont assuré à mort malgré la déferlante.

Ma résolution de limiter mes interventions est tombée à l'eau dès la première semaine...
Je suis abonnée à 12 challenges afin de les suivre / encourager leurs auteurs. Dont 3 en tant que marraine, même si je n'assure pas des masses dans ce rôle, pauvres petits fillots...
Là, j'essaye juste de rester accrochée aux bouées, je m'interdis de découvrir d'autres challenges.

J'ai ouvert le mien, évidemment. Je relève le défi pour la 8ème année consécutive, avec mon 8ème roman. C'est fun. Surtout vu la thématique principale du roman en question...

(pas à dire, mon avatar est top !)
(même si, pour la peine, je suis plus branchée amaretti en ce moment)
(je vous ai déjà dit que les miens sont à tomber par terre ?...)

6 commentaires:

  1. Hi hi, avec les bonnes recettes de Roanne, fou-rire garanti !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas me dire, je suis plus efficace dans le partage de recettes que dans l'écriture, depuis quelques mois... :(

      Supprimer
  2. J'admire beaucoup le principe de cocyclics, je trouve ça vraiment très bien. Encore une fois, je suis envieuse... Ce fichu temps qui me manque... M'en vais aller zieuter ton lien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. CoCyclics est un superbe outil façon couteau Suisse, mais c'est vrai qu'on y passe vite beaucoup de temps si on ne fait pas attention (je ne parle même pas du temps que ça prend si on s'y investit vraiment...).

      Supprimer
    2. J'étais allée y jeter un coup d'oeil, et cela me faisait bien envie. Mais clairement je manque trop de temps pour ça. Je le regrette d'ailleurs beaucoup.

      Supprimer
    3. On ne peut pas être partout ! *envoi de câlin virtuel*

      Supprimer