8 octobre 2015

Mes lectures de septembre

Mon rythme de lecture s'est considérablement ralenti et cela ne va pas aller en s'arrangeant, car je dois lever le pied pour reprendre mes divers projets en cours.

En septembre, seulement 4 titres me sont passés entre les mains... je ne ferai sans aucun doute pas mieux en octobre.
En plus, je triche, il y a une BD au milieu.
L'avantage, c'est que cet article ne sera pas long !

Pour commencer, j'ai lu La guerre du bruit, troisième et dernier tome de la trilogie Le chaos en marche (toujours traduit par Bruno Krebs) avec lequel Patrick Ness clôture les péripéties de Todd et Viola. Evidemment, vu le sujet, j'ai eu un peu de mal (je ne suis définitivement pas fan des romans de guerre) cependant le roman m'a quand même captivée grâce aux aspects esquissés dès le 1er tome et que l'auteur a continué à développer. Le peuple spackle en particulier, dont on peut enfin comprendre la façon dont il entre en résonance avec cette planète où tout est connecté (ou presque), et ce qu'il peut apporter à l'humanité qui y a débarqué... ou ne va pas tarder à le faire. Et c'est justement parce que l'arrivée des nouveaux colons est imminente que tout s'accélère. Je n'en dis pas plus, j'ai peur de spoiler.


Ensuite, j'ai eu besoin d'une lecture plus légère et cela tombe bien, je suis tombée il y a peu sur le tome 2 de la série Insatiable, de Meg Cabot, traduit par Luc Rigoureau. Exactement ce qu'il me fallait même si j'avoue que j'ai été un peu déçue, moins emballée que par le tome 1 et... carrément surprise par la fin. Là, je ne vois pas comment l'auteure va entamer son 3ème tome, et pourtant il parait qu'il est bien prévu. Enfin, l'avenir le dira. Je suis très curieuse, en tout cas.


Après cela, j'ai enchaîné avec une BD, Le secret de Guillaume, de Thomas Boussion, Matias Istolainen et Yannick Masson, que je voulais lire depuis longtemps. Le scénario utilise la classique trame d'une société secrète qui défend le monde contre de vilains opportunistes, tout en permettant de découvrir des pans entiers de l'histoire de la Normandie, en particulier sous le règne de Guillaume le Conquérant. Une lecture bien sympa au final !


Pour finir, j'ai remis le nez dans ma liseuse, car là aussi il faut que je diminue le nombre de titres en stock. Virtuels ou pas, ils gonflent ma pile à lire.
Histoire de changer, je me suis plongée dans Rose soie, de Camille Adler, un court roman historique que j'hésite à qualifier de romance car je ne voudrais pas qu'on le réduise à cela. En effet, ce qui fait l'intérêt de Rose soie se trouve ailleurs, dans l'émancipation d'une jeune femme à une époque où les époux avaient tous les droits (y compris les pires). Comme le roman est court, ça va souvent un peu trop vite et emploie quelques facilités, cependant cela ne m'a pas gâché ma lecture. Surtout qu'il y a un pan non négligeable de l'histoire qui est dédié à la mode de l'époque et on sent que l'auteur s'est passionnée pour le sujet ; par contre, les délais de confection annoncés sont clairement irréalistes, mais que cela ne vous empêche pas de découvrir ce petit roman qui est une belle surprise.


En octobre, je lis de nouveau Meg Cabot (j'attaque une autre de ses séries pour adultes, Une (irrésistible) envie) et Cathy Cassidy (Coeur Coco est sorti en poche !).
Je découvre aussi Cat Clarke grâce à une lecture commune réalisée sur le forum Mort-Sûre. J'ai ainsi débuté Perdue et retrouvée (on m'avait surtout conseillé Cruelles, mais il était introuvable en rayon).
Rendez-vous en novembre pour voir ce qui en ressortira !
Je ne suis pas certaine de lire quoi que ce soit d'autre.

2 commentaires:

  1. Coucou, je fais un tour sur les blogs qui font partie de la team Livre-Addict de Céline (Le livre-vie). Bien souvent Céline à de très bons goûts donc je ne doute pas qu'il y a des supers blogueuses derrière ces histoires. ^^
    J'ai également lu Rose Soie qui avait été un coup de cœur. J'avais beaucoup aimé cette époque et l'histoire. C'est un très joli bilan en tout cas. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce passage et ton retour sur Rose soie. :)
      C'est un roman qui mérite vraiment qu'on lui offre de la visibilité, je l'apprécie encore plus avec le recul.
      (ça me rappelle que je suis super en retard sur mes retours, mon blog est en mode hivernage : je n'arrive plus à suivre...)

      Supprimer