11 juin 2015

Geek Faëries, édition 2015

C'est un peu de la pure folie d'avoir enchaîné sur les Geek Faëries, juste après les Imaginales. Il y a à peine une semaine, je regrettais d'ailleurs de m'être engagée, tellement j'avais envie d'annuler pour un week-end façon mémère bouquinant sous son arbre (et que ça m'empêchait, aussi, de me rendre sur le 1er festival jeunesse au château du Coudray-Salbart, vu que je n'ai pas le don d'ubiquité).

Pourtant, si j'avais cédé à la tentation, j'aurais manqué un paquet de choses... donc je suis bien heureuse, au final, d'avoir été obligée de faire le déplacement. Parce que ce week-end a été ni plus ni moins extraordinaire.

Les Geek Faëries, c'est particulier et cher à mon cœur car c'est LE festival que nous avons toujours, autant que possible, suivi avec L'Armoire aux Epices et que... eh bien c'est les Geek Faëries, tout simplement.
Un lieu où se croisent des profils de tous horizons, dans une ambiance conviviale, où le costume et le cosplay restent rois, alors que la fréquentation augmente chaque année.
Et depuis son déplacement dans le superbe cadre du château de Selles-sur-Cher, ça devient plus magique que jamais.


Magique, je vous dis !

Là, j'étais plus ou moins coincée sur le stand de L'Armoire, pour mes dernières Geek en tant qu'exposante, et j'en ai quand même tiré 235 photos après avoir trié ma moisson (plus de 600 photos prises en tout). L'an prochain, si j'y retourne en pure festivalière, j'essaierai de faire mieux. Ce qui ne devrait pas être difficile, car j'ai de moins en moins de mal à demander aux gens si je peux les photographier - je me suis même surprise à courir après un costume steampunk ! - et je comprends mieux comment prendre de bonnes photos (l'idéal, quand il fait très beau, ça reste sous les arbres).


Pour sa dernière, L'Armoire aux Épices a assuré !
Encore un grand merci à tous les festivaliers qui nous ont témoigné de la sympathie.

En tout cas, les Geek Faëries, c'est le festival qui vérifie votre geek-attitude... jusque dans les chiottes ! 
Comme je ne peux pas balancer 235 photos sur mon blog, je vous fais une petite sélection, pour les voir toutes (non recadrées, non retouchées, comme d'hab' allez-vous me dire), cliquez sur Tyrion ! 
(si vous prenez un carreau, je décline toute responsabilité)


Nos voisins de stand... dont certains plus studieux que d'autres.

Philippe Halvick

Valeithel

Alfinor craft

Autres stands que je n'aurais manqué pour rien au monde...

Kitsune Studio

Editions Voy'[el]

Editions L'Homme Sans Nom

Pour Sytra et Elikya, portrait de Priscilla Grédéla talentueuse illustratrice rencontrée lors de l'édition 2014 et qui a signé la couverture et les illustrations intérieures de l'anthologie De la corne du Kirin aux ailes du Fenghuang (à vos souhaits). Je suis évidemment rentrée avec l'anthologie dédicacée, car c'était l'occasion ou jamais d'avoir un dessin de sa plume. Restera plus qu'à obtenir les dédicaces des auteurs que je connais et qui figurent au sommaire.


 Priscilla Grédé

Portrais de quelques cosplay / costumes à tomber par terre... pour voir le reste et les photos "en pied", cliquez donc sur Tyrion, puisque je vous le dis !














Le gros plus de ce week-end : la découverte de Selles et de ses environs.
Mon epic fail ? j'ai complètement oublié de rapporter du fromage, le chèvre qui a fait la renommée de la ville !
... flûte, il va falloir que j'y retourne en pure touriste...


Pour finir, photo de notre Nynaeve en compagnie de 2 membres de notre team festivalière, Bob le minion et son padawan garde du corps (qui va mal tourner, on le sent... rhaaaa le côté obscur et ses cookies !...) (mode autosatisfaction, je suis ravie d'avoir ressorti la bure et le tabard de Jedi bricolés en 2009, ça fait plaisir de les voir si bien portés).

2 commentaires:

  1. Article très amusant a lire et surtout, super photos des geek faeries !

    RépondreSupprimer