27 mai 2015

Calme plat (disons que ça dépend pour qui...)

Entre retour de vacances et départ en long week-end pour participer au festival des Imaginales, à Epinal (Vosges), j'ai à peine eu le temps de faire ce que je voulais. Si ce blog est quasi inactif, ce n'est pas mon cas.

Dans le cadre des Imaginales, je serai sur le stand des éditions du Chat Noir du jeudi 28 au samedi 30 mai, en roue libre, pour dédicacer La pelote d'épingles... si vous avez besoin de goodies sur Romane ou de fanzines Piments & Muscade, ça peut aussi se négocier !

Concernant mes bonnes résolutions en matière de désencombrement, ce n'était pas une lubie. Elles prennent forme (j'ai encore du temps à y consacrer). Je ne jouerai clairement pas la carte du minimalisme, je suis encore bien trop matérialiste pour ça, cependant me séparer de l'inutile et épurer mon environnement de détente et de travail est déjà une bonne démarche très saine.
En la matière, c'est tout de même au Maroc que j'ai pris une vraie leçon... enfin, côté habitations, pas côté boutiques / souk, on est bien d'accord !

En parlant de ça, quelques clichés souvenir, en vrac. Cliquez sur les photos pour les voir en grand.
(je préviens, elles sont brutes de décoffrage, sans la moindre retouche)


Villa Hisbiscus, où j'ai passé une semaine de rêve.


Villa Hisbiscus


Villa Hisbiscus


Villa Hisbiscus


Villa Hisbiscus


Villa Hisbiscus


Villa Hisbiscus


Villa Hisbiscus


Villa Hisbiscus, terrasse de l'étage ; avec ombre de Muse ?


Jardin Majorelle


Jardin Majorelle


Jardin Majorelle


Marrakech


Jardin Thériaque


Jardin Thériaque


Vallée d'Ourika


Vallée d'Ourika


Vallée d'Ourika


Vallée d'Ourika


Vallée d'Ourika


Vallée d'Ourika

2 commentaires:

  1. Non mais je rêve... On s'absente pendant quelques temps pour cause de noyade dans la mer obscure du boulot et quand on revient, on découvre des photos trop trop belles qui sont là pour nous narguer... grrr

    Et pour être honnête, j'ai regardé les photos, je me suis dit "C'est sa maison???" en mode très jalouse. En lisant après j'ai eu un petit soupir de soulagement, "ah ben non, c'est une villa de vacances", oufff... Pour que tu comprennes, il y a des travaux chez moi en ce moment, et travaux + horaires de boulot déments = moral en berne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais adoré te rendre très jalouse, cependant ma réalité est toute autre... ma maison est très laide et j'avoue que j'évite d'y inviter qui que ce soit (surtout que la déco et le bricolage, ce n'est pas ma tasse de thé), parce que les jugements à l'emporte pièce étant ce qu'ils sont... rassurée ? *rires*
      Pour être honnête, le riad où j'ai passé mes vacances vaut 6 fois le prix de mon blockhaus, ceci explique cela... Il était merveilleux, avec de grands volumes, servit par une architecture traditionnelle, un jardin en pleine floraison (roses, hibiscus et bougainvillées). A l'arrivée, j'ai juste eu du mal à y croire.
      C'était tellement magnifique !

      Supprimer