28 octobre 2014

[Série] Kat

Romans historiques et fantastiques jeunesse de Stephanie Burgis, traduits par Rosalind Elland-Goldsmith, éditions Seuil.

La lecture des Kats est le fruit d'un heureux hasard ! J'en ai entendu parler grâce à Blackwatch, qui en avait touché deux mots dans son retour sur ses lectures du mois d'août. J'avais lu sans y prêter plus attention que ça puis, quelques jours plus tard, je suis tombée sur le tome 1 en rayon. La couverture était super mignonne, cela a fait "tilt", je suis repartie avec et je l'ai lu peu après. Par chance, le tome 2 n'a pas tardé à paraître à son tour, ce qui fait que j'ai aussi réussi à mettre la main dessus et à le lire.

Bien que destinée au 10-12 ans, cette série se lit très bien à tout âge car elle possède ce même côté "tout public" que les Harry Potter ou les Balance Brisée.
Le ton est particulièrement frais et, lorsque Blackwatch qualifie la série de cute, je ne peux qu'approuver. C'est enjoué, plein d'humour, Kat est parfois trop fonceuse mais par excès de générosité, car bien qu'étant la plus jeune, elle se soucit toujours des autres et fait preuve d'un instinct de protection un peu surdimensionné. Elle veut le meilleur pour sa famille, quand bien même le côté drama queen de sa soeur ainée, fan de romans gothiques qui se verrait bien dans la peau d'une héroïne romantique à la sombre destinée, lui tape un peu sur les nerfs.
J'ai beaucoup aimé cette relation entre Kat et ses frères et soeurs, sa capacité à les adorer sans pour autant se voiler la face sur leurs défauts.
Tout comme j'ai apprécié que l'auteur ne fasse pas de la belle-mère de la fratrie une caricature : celle s'est vraiment attachée aux quatre enfants de son époux et cherche toujours à faire au mieux pour eux, même si ses choix ne sont pas forcément les plus judicieux.
Il faut aussi signaler que la réputation de sorcière de la défunte mère des quatre adolescents ne facilite pas la vie de leur belle-mère, loin de là, puisque la magie est à la fois connue / employée dans leur univers, mais jugée, critiquée et montrée du doigt.

Dans tous les cas, si vous aimez les romans jeunesse pétillants, l'Angleterre du tout début XIXème sièce et la magie, n'hésitez pas et foncez !

Tome 1 : Kat apprentie magicienne


Pour sauver sa grande soeur d'un mariage arrangé, Kat, 12 ans, va se plonger dons le journal de magie de sa défunte mère et découvrir qu'elle a hérité de ses immenses pouvoirs...
En 1803, dans les bonnes familles d'Angleterre, les jeunes filles sages apprennent à sourire et à faire des révérences. Tout le contraire de Kat qui est plutôt espiègle, curieuse, maladroite et un peu garçon manqué... Depuis que son père s'est remarié, Kat et ses deux soeurs vivent sous le joug d'une belle-mère autoritaire. Pour sortir la famille de ses problèmes financiers, celle-ci a décidé de marier l'aînée, Elissa, à Sir Neville, un vieux lord fortuné, au sujet duquel courent de sombres rumeurs sur la mort de sa première épouse... Pour empêcher cette terrible union, Kat se plonge dans les livres de sortilèges. Mais ses pouvoirs naissants suscitent bientôt la convoitise de Sir Neville en personne et mettent la jeune fille en danger. Pourtant, pas question pour Kat de se laisser impressionner ! Elle sera sorcière, comme sa mère, et dévoilera aux yeux de tous la vérité sur Sir Neville. Même si elle doit, au passage, bouleverser les codes de la bonne société et faire «quelques» dégâts...

Tome 2 : Kat et la source magique


Kat n'a qu'un rêve : devenir magicienne, comme sa défunte mère. Mais l'Ordre des Grands Prêtres la trouve trop imprudente et refuse de la former.
Pourtant, ses proches auraient bien besoin de son aide. Sa soeur Angelina est tombée entre les griffes d'un vaurien et son frère s'est encore fourré dans une situation dangereuse.
Kat, malgré l'interdiction qui pèse sur elle, pourrait bien être obligée d'utiliser tout de même quelques recettes magiques...
Difficile de jouer aux petites filles modèles quand on est une apprentie magicienne !

Les plus de la série :
- le ton enjoué, qui colle bien au caractère frondeur et fonceur de Kat
- le système de magie, surtout dans le tome 2
- l'ensemble de la famille de Kat et ses personnages secondaires
- la critique sociale sous-jacente

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire