13 septembre 2014

[Série manga] Bride Stories

Manga Seinen de Kaoru Mori, traduit par Yohan Leclerc, éditions Ki-oon

Lors du salon du livre de Paris, édition 2014, je suis tombée sur le stand des éditions Ki-oon. Il était bien placé, je pouvais difficilement le manquer. De plus, j’étais en compagnie d’amateurs de manga qui, de toute façon, avaient l’intention de s’y arrêter. Bref, l’un dans l’autre, je n’aurais pas pu éviter ce stand même si je l’avais souhaité.
Du coup, j’ai eu l’occasion d’acquérir les deux premiers volumes de Bride Stories, dont beaucoup d’amies m’avaient parlé avec enthousiasme, m’assurant que ces titres me plairaient même si je n’y connais rien en manga.
Séduite par les couvertures et les graphismes, je me suis laissée tentée.


Correctement conseillée par les animatrices du stand, j’ai acquis les volumes 1 & 2 ensemble, car ils forment un diptyque, ce qui m’a permis de lire une histoire complète.
Je n’ai pas regretté cet achat, bien au contraire.
L’histoire est fluide et joliment contée, les graphismes doux tout en présentant un sens du détail incroyable (le rendu des vêtements et de leurs broderies est impressionnant), l’intrigue se déroule au cœur d’un pays plutôt méconnu, ce qui rend la plongée historique passionnante. De plus, même les annexes m’ont plu (l’auteur a de l’humour !).
J’ai été touchée par l’histoire d’Amir, jeune femme âgée de 20 ans qui découvre que son époux n’en a… que 12. Vive les mariages « politiques ». La relation qui se tisse entre eux est magnifique et évolue, la bienveillance de l’épouse vis-à-vis de son cadet de 8 ans se change petit à petit en sentiments plus profonds, surtout quand sa famille tente de les séparer pour remettre la main sur elle, sous prétexte d’un mariage encore plus avantageux pour le clan. Les liens familiaux qu’Amir développe avec sa belle-famille sont aussi très bien rendus. Car en plus de ce mariage hors norme, elle découvre un rythme de vie sédentaire et des traditions différentes de son clan nomade d’origine. Elle lie des amitiés et, au final, c’est tout un village qui l’adopte et se battra pour la protéger.
Chaque personnage possède une personnalité forte, et j’ai adoré les intrigues secondaires développées tout du long. Sans même parler d’Amir, femme autonome et indépendante, qui n’hésite pas à partir chasser à cheval et qui séduit tout le monde par ses talents.
Bref, gros coup de cœur pour ce manga très accessible, même pour les lecteurs qui ne sont pas accoutumés à ce genre de lecture.

La vie d’Amir, 20 ans, est bouleversée le jour où elle est envoyée dans le clan voisin pour y être mariée. Elle y rencontre Karluk, son futur époux… un garçon de huit ans son cadet ! Autre village, autres mœurs… La jeune fille, chasseuse accomplie, découvre une existence différente, entre l’aïeule acariâtre, une ribambelle d’enfants et Smith, l’explorateur anglais venu étudier leurs traditions.
Mais avant même que le jeune couple ait eu le temps de se faire à sa nouvelle vie, le couperet tombe : pour conclure une alliance plus avantageuse avec un puissant voisin, le clan d’Amir décide de récupérer la jeune femme coûte que coûte…

Les points forts du manga :
- Les différents personnages et leur personnalité
- L’intrigue, qui permet de découvrir un pays méconnu
- Les graphismes, fins et riches


4 commentaires:

  1. La mangaka exécute un travail incroyable sur les vêtements ou certains décors. Du bonheur pour les yeux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Je pense que je vais acheter les autres tomes, d’ailleurs, parce que c'est vraiment une série que j'ai bien accrochée.

      Supprimer
  2. J'ai adoré les deux premiers, par contre le troisième passe à un autre personnage et comme je m'étais bien attachée à ce couple atypique, j'ai un peu décroché... (si tu continues, tu me diras si ça vaut le coup!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de commander le tome 3 pour voir si je continue d'accrocher. ;)

      Supprimer