22 septembre 2014

[Série BD x manga] Freaks’Squeele

Hybride BD x Manga de Florent Maudoux, Ankama éditions

Vu que j’ai commencé à parler aussi de mes découvertes en matière d’arts graphiques, je me suis dit qu’il fallait quand même que j’aborde au moins une fois les œuvres de Florent Maudoux, dont je suis fan.
Au final, je vais même le faire à 3 reprises, puisque que j’ai rédigé une fiche pour chacune de ses séries… et que je suis les trois.
Il me manque les Doggy bag dans lesquels il apparait. Je finirai bien par mettre la main dessus.

Je suis tombée dans l’univers de Freaks’Squeele au cours de la Japan Expo 2010 (la seule et unique JE à laquelle j’ai participé). La faute en incombe entièrement à Oph et Sammael, fans de la première heure qui ont, en plus, la chance de connaître l’auteur. Ce qui fait que, grâce à cet énorme avantage, il s’est carrément déplacé sur le modeste stand que nous tenions pour L’Armoire aux Epices. J’ai ainsi pu revenir avec un exemplaire dédicacé.
Maintenant, je guette les sorties pour me jeter dessus et je les boulotte avec enthousiasme.

J’aime tout dans Freaks’Squeele : les graphismes, dont je ne sais pas s’ils tiennent plus du manga ou de la BD, les personnages, les intrigues loufoques, les rebondissements déjantés, les références, les décors souvent gothiques et même sombres, qui n’empêchent pas l’ensemble des tomes d’être truffés d’humour.
Chaque épisode est une tranche de bonne humeur et j’ai toujours du mal à en sortir, malgré les bonus présents à la fin.

Mais de quoi tout ça cause-t-il ? Eh bien d’une école très particulière dans laquelle des élèves dotés de pouvoirs, et refusés dans des écoles de Super Héros plus cotées, échouent. Chance, Xiong Mao et Ombre forment le groupe de TD le plus mauvais de leur promotion et doivent absolument se rattraper s’ils ne veulent pas se faire virer. Ils découvrent cependant que l’université est bien plus que ce dont elle a l’air et reçoivent une aide inattendue d’un étrange personnage, Funérailles, qui entretient des relations étranges avec le directeur de l’école.
Funérailles… personnage dont l’origine méritait d’être éclaircie. Les fans en rêvaient ? Florent Maudoux l’a fait, avec un spin off qui fera l’objet du retour de lecture suivant.

Note : ne lisez pas les 4ème de couv’ si vous ne souhaitez pas être spoilé !

Volume 1 : Étrange université

À la Faculté des Etudes Académiques des Héros, Chance, Xiong Mao et Ombre entament le cursus qui fera d’eux des super-héros aptes à sauver le monde et ses environs. Du moins l’espèrent-ils ! Ces trois nouvelles recrues vont découvrir les joies de la vie universitaire, la concurrence sans pitié entre étudiants, les professeurs sadiques et le stress des examens. Une université pour apprendre à gérer son image et obtenir son permis de super-héros : il fallait y penser ! Frais, original et drôle : Freaks’ Squeele s’approprie le style comics pour en transgresser les codes, sans concession ni complexes. Une bouffée d’air frais dans l’univers stéréotypé des collants moulants et des capes colorées.


Volume 2 : Les chevaliers qui ne font plus "Ni"

Ombre, Chance et Xiong Mao entament le dernier semestre de leur première année à l’université des héros ! Ils ne sont pas épargnés par le sadisme des professeurs qui leur imposent un projet de fin d'année délirant : échafauder un plan de conquête du monde ! A la clé, une bonne note sur leur bulletin scolaire et un sauf-conduit pour la classe supérieure. Comme si ça ne suffisait pas, ils devront faire face à la sévère concurrence des élèves de l’école Saint-Ange qui ne comptent pas se laisser voler la vedette. Révélations, contes de fées et coups de théâtre, les chevaliers qui font « Ni » débarquent !


Volume 3 : Le tango de la Mort

En plus de devoir se sortir d'une situation invraisemblable – imbroglio d'attaques de super-héros, de charges de flics suréquipés, de reporters incrustés et de monstres en liberté – Xiong Mao, Chance et Ombre apprennent qu’ils n'ont pas vraiment intégré une université de héros… Cette information chamboule la vie du campus, mais elle passe vite au second plan lorsque Funérailles apprend à Xiong Mao et à Ombre que Chance est victime d'une malédiction qui risque de la tuer.


Volume 4 : Succube Pizza

La rivalité entre la F.E.A.H. et Saint-Ange serait-elle sur le point de prendre fin ? Ce soir, les deux écoles de super-héros s’affrontent pour le titre de « meilleure école de héros »… Leurs représentants : Chance la démonette pour la F.E.A.H., versus Claidheamor l’homme-épée de Saint-Ange. À la clé de ce combat se trouve la vérité sur les intentions des deux écoles… L’une d’entre elles formerait-elle des super-vilains ? Xiong Mao l’experte en Flamendo, Ombre le loup-garou et Chance armée de son épée infernale feront tout leur possible pour sauver la réputation de leur école…


Volume 5 : Nanorigines

Après les tentatives croisées d’assassinat de son directeur, la F.E.A.H., l’université des héros, reprend sa scolarité aussi normalement que possible. Malheureusement, suite à l’annonce d’un projet de loi visant à réduire le nombre d’écoles de héros, le sort de la faculté dépend de sombres archives qui demeurent introuvables. Chance, Xiong Mao et Ombre vont alors se lancer à la recherche des origines de l’université et seront bientôt confrontés à la quête de leur propre identité.


Volume 6 :

Ombre et Xiong Mao sont très occupés à régler des problèmes avec leurs familles respectives et restent introuvables. Alors, pour sauver le Monde, Chance décide de descendre les 7 étages des enfers et de s'allier à son pire ennemi : Ange.
Ils seront aidés dans leur tâche par Funérailles et Cernunnos, mais sauront-ils trouver les sorties de chacun des mondes cauchemardesques imaginés par les esprits fiévreux de leurs amis, enlevés et séquestrés par d'étranges créatures ?


Les points forts de la série :
- L’humour omniprésent
- Le côté toujours déjanté, à tous les niveaux
- La galerie de personnages plus géniaux les uns que les autres
- Les graphismes, hybrides de BD et manga

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire