25 septembre 2014

[Série BD x manga] Freaks’Squeele Rouge

Hybride BD x Manga de Florent Maudoux et Sourya Sihachakr, Ankama éditions

Pour l’autre spin off de Freaks’Squeele, Florent Maudoux est resté aux commandes du scénario tout en confiant les graphismes à un autre artiste talentueux, Sourya Sihachakr.
Les traits et les couleurs, tout en douceur, conviennent parfaitement à mes yeux pour porter les années d’adolescence de Xiong Mao. Ce spin off est un vrai bonheur, car il permet de comprendre les relations que Xiong Mao entretient avec sa famille mafieuse.
On y découvre ainsi sa tante, qui l’initie au flamendo, ainsi que Masiko, la mère absente qui en réalité n’est jamais très loin, mais juge que sa seule présence mettrait sa fille en danger. On retrouve aussi Fei Long, qui joue toujours de sa bô-gosse-attitude (c’est poilant) et la garce de demi-sœur, dont on sait via la série originale qu’elle va faire quelque chose d’impardonnable qui va profondément affecter Xiong Mao avant son entrée à la F.E.A.H. et avant sa rencontre avec Chance et Ombre. J’ai hâte de savoir de quoi il s’agit exactement…

Volume 1 : Cœur ardent

Rouge est issue de l’univers Freaks’ Squeele. On y découvre la jeune Xiong Mao, alors adolescente, dans un long périple vers l’âge adulte qui l’amènera à affronter ses camarades de classe, mais aussi ses professeurs. Un chemin semé d’embûches entre super pouvoirs et trahisons dignes des Borgia. Heureusement, ses amis sont là pour l’accompagner et grandir avec elle. Un parcours initiatique hors norme dans le monde des arts martiaux.


Volume 2 : Ma douce enfant

Xiong Mao et ses amis, déjà aux prises avec leurs ennemis héréditaires, sont attaqués par une mystérieuse tueuse à gages. Cette dernière veut à tout prix se venger de Masiko. Cela ne peut vouloir dire qu'une chose : Masiko est vivante et elle se cache. Alors que Xiong Mao fait tout pour retrouver sa mère, sa relation avec Sélène évolue. Toutes les deux apprennent à maîtriser les superpouvoirs de la jeune ondine, quitte à mettre en danger leur précieuse amitié. Pendant ce temps, Fei Long découvre son tatouage-totem. Les adolescents devront grandir alors que, réveillées par le retour annoncé de Masiko. Des forces dans l'ombre cherchent à les détruire.


Les points forts de la série :
- La grande douceur des graphismes
- Le développement de l’art du flamendo
- La relation ambiguë entre Xiong Mao et Sélène
- Les petits clins d’œil à la série mère

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire