20 août 2014

Point rapide sur mes lectures... #03

Mes points de mai et juillet m'ont permis de gagner du temps, alors je remets ça, d'autant plus que je manque de disponibilité et ce blog est le premier à en souffrir. Bref, je prends du retard sur mes retours de lecture, sans surprise.
Par chance, je ne devrais pas trop creuser ce retard, car j'ai moins de temps pour lire. Il est prévisible que cela ne s'arrange pas au cours des prochaines semaines. Alors, quoi de neuf depuis la mi-juillet ?

Récemment, j'ai enfin pu lire Etiquette & Espionnage, le 1er tome de la série jeunesse "Le pensionnat de Melle Géraldine" de Gail Carriger située dans le même univers que la série "Le protectorat de l'ombrelle" mais... quelques décennies plus tôt. Ce qui permet d'en retrouver quelques personnages dans leur version juvénile. Ce roman confirme à quel point je suis fan de cette auteure aussi déjantée que ses héros. Je me suis régalée, surtout que l'aspect urchronie steampunk est toujours aussi développé. En résumé, ce roman a été un super moment de lecture et j'ai hâte que la suite soit traduite / publiée.


Auparavant, mon grand coup de coeur pour la série Codex Aléra s'est confirmé. Pourtant, comme la quasi-totalité des romans / multilogies fantasy, ça parle principalement de guerres et d'intrigues politiques, ce que je n'apprécie pas du tout dans mes lectures. Comme quoi, il faut toujours une exception !
Jim Butcher tient du demi-dieu, ceci expliquerait cela.
(on me souffle dans l'oreillette que la caractérisation de ses personnages serait plutôt en cause, mais bon...)

   
 

Dans les "epic fails", il y a bien entendu la série Succubus. Si les 2ème et 3ème tomes passaient encore, plus ça allait, moins ça allait. Georgina devient littéralement passive-pleurnicheuse à plein temps sur les deux derniers volets de la série, et là, ça a vraiment été trop pour moi.
De plus, je me pose toujours cette question qui tue : à quoi bon avoir un personnage âgé de plus de 1500 ans s'il ne se comporte jamais comme tel ? (ce n'est pas la première série urban fantasy / bit-lit dans laquelle je trouve ce défaut)

     

L'une de mes grosses erreurs, aussi, c'est l'achat et la lecture de Sept ans de désir. Je me suis laissée séduire par le pitch et, au final, j'ai déchanté. Cousu de fil rouge, avec des scènes hyper répétitives, cette romance historique est une déception. Franchement, je vous la déconseille, j'en ai lu des meilleures.


Concernant la série "Les étoiles de Noss Head", c'est différent, les romans sont bien écrits, simplement le 2ème tome Rivalités a confirmé que ce n'est pas pour moi. Du coup, je m'arrête là car je ne supporte pas Hannah, le personnage féminin principal. Rien à faire. J'arrête les frais, sinon ça risque de faire comme avec les Fièvre et les Succubus, beaucoup de frustration et de grincements de dents, alors que j'ai tout plein de romans dans ma pile à lire qui mériteraient que je me penche dessus.

 

J'ai aussi débuté l'autre série de Sophie Jomain, qui pour la peine n'a rien à voir. Autant la précédente est destinée aux ados en fleur, autant les "Felicity Atcock" sont à réserver aux adultes, parce que c'est très branché sexe.
J'avoue que je ne sais pas encore trop si je poursuivrai... l'héroïne est cruche à mourir et les anges vraiment trop obsédés par le cul. En même temps, c'est aussi ce qui est drôle. Bref, ce sont des romans à lire sans se départir de son second degré. Je ne sais même pas si je dois ou non consacrer un retour de lecture à ces deux premiers tomes. Disons que la chute du 2ème me fait craindre le pire pour la suite... Si j'ai l'air indécise, c'est normal, je le suis vraiment. Je me déciderai peut-être en fonction du 3ème tome, à voir si je le lirai ou pas.


Dans un tout autre genre, malgré ses qualités, je n'ai pas accroché au roman Gaïa malgré le pitch prometteur et j'ai préféré le reposer. Du coup, je n'en parlerai pas davantage.


Côté lectures, je poursuis Métronome, ensuite je donne la priorité à l'anthologie Dimension système solaire, des éditions Rivière Blanche, reçu directement dans ma boîte aux lettres. Un peu de SF façon old-school, ça ne peut que me faire du bien !
Du coup, même si j'ai bien accroché le début du feuilleton zombiesque Toxic, je n'avance pas, sans pour autant l'abandonner. Je me le garde sous le coude.


Il y a énormément de lectures qui me font envie dans ma pile à lire - et je continue à récupérer des romans, c'est mal ! - cependant j'ai besoin de lever le pied, comme je le disais plus haut. Enfin, je dis ça à chaque fois, et vu le résultat...



Bilan précédent : "Point rapide sur les lectures... #02", daté du 16/07/14



9 commentaires:

  1. Rassure moi: tu n'as pas lu tout ça en un mois quand même?!

    En tous cas je rajoute Gail Carriger à ma liste d'auteure qu'il faut que je lise! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu, si, maintenant que tu le dis, j'ai bien lu 14 romans en un peu plus d'1 mois (et bien qu'abandonné, j'ai passé du temps sur le 15ème). Note quand même qu'une partie a été lue sur la fin de mes congés, ça aide quand on ne fait rien d'autre (vraiment rien d'autre ^^). Et je suis une petite joueuse (j'en connais au moins une qui en a lu bien plus).

      Supprimer
  2. Des lectures que je connaissais pas pour certaines, notamment celle de Gail Carriger. Je note! Et j'éviterai le Sylvia Day!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Concernant Gail Carriger, il faut adhérer au style. Personnellement, je suis archi-fan, vendue d'avance, mais j'ai des amies qui y sont allergiques.
      Pour Sylvia Day, je ne connaissais pas du tout et j'éviterai à l'avenir ; ça m'apprendra à me laisser séduire par un joli marketing (dans ma même lignée, il faudrait aussi que la boutique Kobo en ligne arrête de me proposer des âneries en guise de suggestion d'achats côté ebooks).

      Supprimer
    2. J'aime beaucoup Gail Garriger, et son style particulier.

      Pour Sylvia Day, mon côté midinette sur le retour m'a fait adoré la série Crossfire. Mais je doute beaucoup de ses autres écrits. A vrai dire, j'ai lu afterbrun, et cela s'est conclu par un "bof" retentissant...

      Supprimer
    3. Oh, si tu connais déjà Gail Carriger, alors fonce ! cette fois-ci c'est jeunesse (pas de fricottage ^^) mais c'est toujours aussi "fun".
      J'ai eu la chance de la croiser sur les Imaginales en 2013, c'est vraiment une auteure extra.
      Je ne connais pas Crossfire, mais du coup, tu titilles ma curiosité !

      Supprimer
    4. Pas besoin forcément de "fricottage"! J'adore son style!
      Tu l'as croisée, quelle chance!!

      La série Crossfire a été la grande rivale de "50 nuances de gris". Pimentée, mais plus "soft' que 50, et je préfère le héros. Après, on cumule les clichés: le beau et jeune riche mais qui ne tombe jamais amoureux et la jeunette qui commence dans la vie active, et qui, ô miracle, fait succomber le beau et jeune riche sans le vouloir. Pas très original, très torturé, mais un des meilleurs du genre à mon goût. Sylvia a frappé fort avec cette trilogie, et les maisons d'édition se sont ensuite jetées sur le filon, sans que la qualité soit forcément là.
      Juste pour te prévenir, Crossfire, c'est quand même du pur érotisme (au service de l'histoire malgré tout)... Mais je dois reconnaître que la midinette que je suis a vraiment apprécié (oui, oui, mon petit coeur a fondu pour Gidéon...), et a tenté ensuite d'autres du même genre, mais ils ne sont pas à la hauteur de Gideon.
      Si tu as l'âme curieuse pour "découvrir" l'auteur, c'est par cette série qu'il faut commencer.

      (Oh mais, je t'écris des romans moi!! J'ai du mal à synthétiser! En tout cas, j'aime beaucoup nos échanges!)

      Supprimer
    5. Pareil !
      Merci pour les précisions pour Crossfire, là au moins, je sais que ce n'est pas pour moi (ça condense à peu près tout ce que je n'aime pas, à vue de nez ^^).
      (puis Gidéon, pour moi, ça reste une référence en matière de très bon livre "terreur", ça me ferait trop bizarre)

      Supprimer
    6. Lequel de livre "terreur'? Suis curieuse!

      PS: si tu n'aimes pas ce genre, évite S. Day à mon avis...

      Supprimer