9 avril 2015

[Série] La Balance Brisée

Romans jeunesse fantastique de Lise Syven, éditions Castelmore.

Tome 1 : Subliminale

J’attendais ce roman depuis un moment, d’autant plus que la couverture m’avait tapée dans l’œil. Quelle n’a pas été ma surprise de le trouver… dans ma boîte aux lettres ! Avant même sa sortie officielle !
Je peux remercier l’auteure et son éditrice pour le geste… car j’ai d’autant plus apprécié que ce roman est un coup de cœur.
Subliminale contient tout ce que j’apprécie dans un roman jeunesse : une galerie de personnages enlevée, une plume légère même quand elle aborde des sujets difficiles, des adolescents plein de caractère qui n’ont pas les deux pieds dans le même sabot, des mystères et une touche de fantastique.


La particularité dans ce roman, c’est que les enfants ne sont pas au courant du caractère paranormal de leur ascendance. Ils n’en sont informés que s’ils se révèlent, à l’adolescence. Ils sont alors formés en conséquence. Élie, à peine âgée de 13 ans, se révèle précocement suite au choc provoqué par la mort de ses parents. Le problème étant qu’avec leur décès, ils ne peuvent justement pas lui transmettre leur héritage.
Son frère Karl s’est révélé peu avant l’accident et doit lui-même tout apprendre, alors que leur tante Magalie, qui vient habiter avec eux, n’a pas un niveau suffisant pour les former. De plus, elle cache tout ce pan de sa vie à son petit ami Karim, qui n’est au courant de rien.
Là-dessus, Karl fait comprendre à sa sœur que l’accident qui les a privés de leurs parents n’en était pas un et la jeune fille s’inquiète de plus en plus de ce qu’elle va découvrir. Surtout lorsqu’elle s’aperçoit qu’elle est suivie. Ensemble, Élie, Karl et Magalie vont devoir comprendre ce qui a bien pu se passer… et les deux adolescents n’ont pas fini de découvrir qui étaient vraiment leurs parents… mais aussi certains de leurs copains les plus proches !

Ce roman possède de multiples points forts, allant des personnages secondaires aux systèmes de protection magiques. J’ai particulièrement adoré la personnalité d’Élie : pleine de caractère, elle ne s’apitoie pas sur elle-même, prend des initiatives dont elle pèse les conséquences et ça change souverainement des héroïnes naïves que j’ai pu croiser dans d’autres lectures (alors que souvent plus âgées !). Les collégiens de Subliminales m’ont semblé très vrais.
Bref, une série à suivre dont j’ai hâte de lire les prochains tomes !

Mystères et sortilèges ! À la maison, rien ne va plus depuis qu’Élie et son frère Karl ont perdu leurs parents. Karl nourrit une obsession absurde pour les canards en plastique et leur tante Magalie se met à fabriquer des badges à la chaîne.
Le jour où l'adolescente surprend des messes basses entre eux deux où il est question d'un Ordre mystérieux et de sortilèges, Élie se demande si elle n'est pas la seule personne saine d'esprit de sa famille... Intriguée par tant de cachotteries, la voilà bien décidée à découvrir la vérité sur sa famille et ses secrets si bien gardés !


Tome 1.5 : Tombeau et pâtés de sable

Pour se faire plaisir entre les tomes 1 et 2, n'hésitez pas à découvrir les aventures d'Élie, Karl et Magalie au cours de leurs vacances en Bretagne !
C'est frais, c'est sympa, plein de secrets de famille, de pouvoirs (du bon et du mauvais usage qu'on en fait), de belles rencontres, d'ados un peu benêts, d'autres qui le sont nettement moins, et de sortilèges.

Une novella mignonne comme tout dont il serait dommage de se priver !


Une aventure des Sallenz en terre bretonne
Les vacances d’été ont commencé pour Élie et sa famille.
Au programme: camping en Bretagne. L’occasion de se faire quelques amis et de passer de bons moments au calme après une année mouvementée.
Au calme ? Pas si sûr...


Tome 2 : Phénoménale

Cet avis contient des informations qui spoilent méchamment le tome 1, donc si vous n'avez pas lu celui-ci, évitez de lire la suite !

J'attendais la suite de La balance brisée avec impatience, un peu d'appréhension aussi, parce que souvent les tomes 2 sont un peu (hum, parfois même beaucoup) en-dessous du 1er.
Par chance, Lise Syven échappe à cette "malédiction" : non seulement j'ai retrouvé les points forts qui m'avaient beaucoup plu (et fait rire) dans Subliminale, mais en plus, j'ai trouvé Phénoménale meilleur.
En plus, la couverture est encore plus belle en vrai, dans la lignée de celle du premier tome, et il y a toujours de jolis dessins intérieurs, ce qui ne gâche rien.


Dans ce 2ème tome, on retrouve Élie à la rentrée scolaire, alors qu'elle passe en 3ème.
Tandis que Karl massacre ses cheveux (grand moment de solitude pour lui, grande poilade pour moi, décidément j'adore le grand frère d'Élie), la jeune fille boude car Max ne lui a pas donné de nouvelles depuis des semaines. En plus, celui-ci a le culot de se pointer au collège avec une autre fille. J'ai apprécié le fait qu'Élie soit loin d'être miss perfection : elle fait des raccourcis, tire des conclusions et se plante dans les grandes largeurs à certains sujets, mal conseillée / orientée par ses proches qui l'y encouragent (parce que ça les arrange). Élie souffre donc de ses premiers problèmes de coeur alors qu'elle en est en grande partie responsable. Seulement, très vite, d'autres préoccupations bien plus importantes la poussent à vouloir évoluer plus vite, surtout en matière d'apprentissage de ses pouvoirs. Ne serait-ce que pour se protéger, protéger ses amies, parce que le collège c'est parfois la jungle et en plus, Fatou a l'air d'avoir de plus en plus de difficultés à camoufler sa nature propre, alors qu'elle doit impérativement rester cachée. A cela s'ajoute le comportement étrange de la nouvelle, celle que Max semble surveiller de près.
Et quand elle rentre chez elle, Élie ne peut même pas vraiment souffler : sa vouivre Mirza souffre d'une boulimie inexpliquée, elle est constemment affamée, ce qui la pousse à réclamer toujours plus de nourriture, quitte à en piquer quasi sous le nez de Karim, alors que celui-ci n'est pas au courant des "particularités" de sa compagne et des ados dont elle est devenue tuteur, encore moins de l'existence de la créature mythique qui hante leurs murs et protège la maison.
Je dois avouer que j'ai définitivement eu un gros coup de foudre pour Mirza, elle est juste extra !

Mon seul regret, c'est que Magalie (la tante qui se retrouve avec les deux ados à élever) est plus en retrait sur ce tome, car j'apprécie vraiment sa relation avec Élie et Karl, j'espère qu'on la reverra un peu plus sur les suivants (après, si ce n'est pas nécessaire pour les intrigues, je comprends bien que ce ne sera pas le cas). Dans Phénoménale, une grande partie de l'histoire se déroule dans l'enceinte du collège, donc forcément, ça joue.


C’est la rentrée et Élie retourne en cours, que ce soit à l’école ou avec son prof particulier de magie. Il va falloir progresser vite, car Élie et Karl se voient confrontés à de nouveaux mystères impliquant la Balance brisée.
Heureusement, Fatou et les copines sont là pour se changer les idées, parce que Max, lui, n’a donné aucune nouvelle de tout l’été... De plus, il est accompagné d’une nouvelle élève dont il a l’air très proche.
Cerise sur le gâteau, Mirza est affamée... ce qui rend tout le monde un peu nerveux.
Une nouvelle année mouvementée se profile à l’horizon pour Élie et ses proches !


Les plus de la série :
- la plume dynamique, dotée de touches d’humour
- les différentes formes de magie (même si un peu complexe)
- les relations familiales retissées après un drame
- l’amitié entre Élie et sa bande de copains
- la p’tite bêbête qui hante les murs (et qui ne va pas le rester, petite, je suppose)

6 commentaires:

  1. J'ai bien envie de le lire :) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, il est vraiment chouette !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Si tu aimes les séries pour ados, fonce !
      (pour moi, c'est comme Harry Potter, c'est de la bonne littérature "transversale", destinée aux ados mais qu'on peut lire à tout âge, c'est juste extra, de la vraie lecture plaisir, que je qualifierais même de "lecture doudou", si je n'avais pas peur que l'auteur tique sur l'appellation ^^)

      Supprimer
  3. Je ne suis pas trop lectures jeunesses mais cette saga m'a l'air sympas et puis les couv sont très belles ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les couv' sont merveilleuses (en même temps, leur auteur est déjà une pointure dans le domaine depuis un moment).
      Surtout n'hésite pas à découvrir cette série, elle dépasse largement le cadre "jeunesse".

      Supprimer