18 juin 2014

"La pelote d'épingles" paraîtra en février 2015 !

Il y a 2 ans de cela, suite à un concours de circonstances, je me suis mise au défi d'écrire une comédie romantique déjantée, avec le pari d'offrir un texte pétillant, tout en abordant des sujets pas forcément aussi légers qu'ils y paraissent.

Au final, cela a donné "La pelote d'épingles", une comédie romantique très librement inspirée des contes de fée. J'avoue avoir pris un malin plaisir à exploser quelques clichés...

Mais de quoi ça cause ? me direz-vous. Pour cela, je laisse la main à mon éditeur Mathieu Guibé, qui en parle bien mieux que moi !

De nos jours, l’existence des marraines fées est bien connue. L’une d’entre elles, Violette, est missionnée à Paris pour réunir deux tourtereaux : un chanteur pour midinettes et une couturière sans le sou. Mais sur place, rien ne se déroule comme prévu : les prétendants ne se calculent même pas ! Pire, le jeune homme craque pour les charmes de la fée qui doit pour la première fois gérer un problème de taille, pour lequel elle est parfaitement incompétente et inexpérimentée : ses propres émotions.

La pelote d’épingle est une romance acidulée aux accents rock qui met un bon coup de pied au joyeux petit monde des fées, princes charmants et innocentes princesses.

La couverture, réalisée par Cécile Guillot, colle parfaitement
à l'esprit du roman. Vous comprendrez mieux les choix de
couleur, en particulier, dès que vous aurez lu le prologue...
J'assume complètement son côté hyper-girly !

L'air de rien, ce projet me tenait à coeur et j'ai eu de la chance en signant avec les éditions du Chat Noir, en janvier dernier, pour sa publication. Une grande chance car j'aime cette maison d'édition, en tant que lectrice. J'admire toujours son stand sur les salons et festivals qui l'accueillent. J'ai déjà plusieurs amies et connaissances publiées par cet éditeur et je savais où je mettais les pieds. C'est une maison avec laquelle je savais que je pourrais faire du bon travail. Une maison qui prend soin de ses auteurs et de leurs textes.
C'était très rassurant.
Ma chance a été d'autant plus grande qu'au départ, je ne leur avais pas envoyé le roman, persuadée qu'il était hors ligne éditoriale. Heureusement, j'ai ma bonne fée à moi qui a sorti son fouet (oui, carrément, elle prétend que les baguettes magiques, c'est surfait...).
J'ai donc soumis le roman. Et, en un temps record, j'ai reçu une réponse positive. J'ai eu du mal à y croire tant que le contrat n'a pas été signé, je l'avoue.

C'est l'une des raisons pour lesquelles je n'ai pas parlé plus tôt de cette opportunité que j'ai eu de placer mon roman. Il me fallait du concret. Ensuite, j'ai préféré que ce soit mon éditeur qui donne le "la" en matière de communication. Il a l'expérience et la vision d'ensemble qui me font défaut, je lui fais entièrement confiance pour la gestion de la promotion et je me calle sur lui.
Maintenant que la parution, prévue pour février 2015, a été officialisée sur les réseaux sociaux, je m'autorise donc à en toucher quelques mots ici.

Alors, il faut quand même que je l'avoue : cette future publication me fait super plaisir. Et plus encore. C'est comme si elle donnait sens à toutes ces soirées, ces week-end, ces journées de congés passés à trimer sur le texte. Comme si elle justifiait le temps que ses bêta-lectrices lui ont consacré.
J'aurais été dépitée de placarder ce roman.
Voilà, ça, c'est dit.

Ensuite, c'est trop tôt pour angoisser, je peux parler de ce texte sans avoir du plomb dans l'estomac. Pour une fois, j'ai la paix de ce côté (quelque chose me dit que dans 6 à 8 mois, ce ne sera plus le cas du tout...). Bref, pour le moment, je fais abstraction des futures séances de dédicaces et autres situations à risques et haut potentiel de stress. J'y pense un peu, mais j'ai encore de la marge et j'arrive à évacuer. Stresser maintenant serait contre-productif.

Surtout que j'attaque les corrections éditoriales, ce n'est pas le moment de me disperser. Ma directrice en la matière, Agnès Marot, m'a parfaitement expliqué ce qu'elle attend de moi sur ce roman. Nous nous connaissons, nous avons déjà travaillé ensemble et j'ai entière confiance en ses avis. Même si ça ne m'empêchera jamais de ronchonner (je ronchonne toujours, de toute façon, question de principe), elle m'aiguille avec perspicacité et précision, ce qui fait que, ma foi... il se pourrait que les corrections aillent plus vite que je ne l'aurais cru. Ce qui est une autre source de stress en moins : il n'y a rien de pire que d'avoir peur de ne pas être capable de boucler à temps.
Eh oui ! février 2015, ça a l'air loin comme ça, mais en fait on y sera vite. Il ne faut pas oublier que l'écriture et les corrections, c'est sur mon temps libre personnel que m'y consacre, donc des semaines entières peuvent filer vite et sans avancée notable si j'ai d'autres priorités / impératifs qui bousculent mon planning personnel.

Pour le moment, je suis donc sereine, je dois juste me retrousser les manches, bosser vite et bien, échanger sur les points qui me posent souci pour débloquer rapidement les blocages.

J'avoue que je retrouve mon "prince" charmeur, ma "princesse" brute de décoffrage et ma fée-plus-mièvre-tu-meurs avec beaucoup de plaisir... sans parler des autres personnalités du roman, qui ne sont pas piquées des vers non plus.

16 commentaires:

  1. Ce titre-là me tente bigrement ! :-)
    Félicitations ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jo Ann ! Note que les éditions du Chat Noir publient à la fois en papier et en numérique, donc tu pourras le récupérer sans problème lié à la distance si tu le souhaites.

      Supprimer
  2. C'est vraiment trop cool. Je suis (encore une fois) super contente pour toi ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudra qu'on fête ça bien ! ;)

      Supprimer
  3. C'est super si les corrections éditoriales s'annoncent bien ! :D (En même temps, j'ai toute confiance en Agnès pour ça ;-) )
    Et j'ai plus que jamais très hâte de tenir un exemplaire dédicacé entre mes mains ! ^.^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu auras une dédicace sur mesure, ne t'en fais pas !

      Tu vas rire, mais certaines de tes suggestions que j'avais écartées par flemme, eh bien me voilà en train d'y cogiter pour les appliquer. ^^
      J'ai déjà fait 9 chapitres, j'espère atteindre la moitié avant la fin de week-end, sachant que c'est sur la 2ème moitié que j'ai le plus d'ajustements à faire.

      Supprimer
  4. Super ! Je te souhaite pleins de petits plaisirs pour cette publication ! (et tu verras, la rencontre avec les lecteurs, c'est très chouette !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je verrai bien quand j'y serai ;) merci en tout cas !

      Supprimer
  5. C’est génial ! Un immense bravo, en plus le Chat Noir est une maison d'édition très sympathique ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est clair ! C'est un excellent éditeur. Merci pour ton passage.

      Supprimer
  6. J'ai vraiment hâte de tenir ton bouquin entre mes mains, Roanne.
    Courage pour les corrections ! <3

    RépondreSupprimer
  7. Je suis tellement content pour toi..... Et le titre me plait beaucoup beaucoup ! Bref, inutile de dire qu'avec moi, tu auras l'une de tes premières ventes (papier, car dédicace O-BLI-GA-TOIRE !!!)
    Oui, je suis un peu girly moi aussi - mais ça tu le sais maintenant ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adooooore réveiller le côté girly des copains ! *rires*
      (et oui, tu n'es pas le seul ^^)

      Supprimer
  8. Bravooooo!! Toutes mes félicitations!!!
    La couverture est vraiment super!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! (hop, je note, la couverture a vraiment son petit succès !)

      Supprimer