16 juin 2014

[Série] Douze fleurs de pissenlit

Série numérique jeunesse fantastique de 5 épisodes, d’Anne Rossi, éditions Numériklivres.

J’avais depuis quelques temps envie d’une lecture fraîche et je me suis intéressée de prêt à la série numérique d’Anne Rossi, véritable feuilleton de 5 épisodes, qui se lisent comme on boirait du petit lait.

Douze fleurs de pissenlit s’adresse à un public vraiment jeunesse, à savoir les enfants de 8-10 ans, cependant j’ai replongé de plein pied, sans aucune difficulté, dans leur univers. Avec d’autant plus de plaisir que c’est une lecture vraiment dépaysante… alors qu’elle encourage à regarder ce que l’on a sous les yeux. Après avoir lu le premier épisode, je n’ai plus lâché ma liseuse jusqu’à ce que j’aie tout lu ! Bref, c’est à la fois très frais et très addictif.


En plein milieu de l’année scolaire, Matthis déménage de Paris pour habiter dans les Vosges. Ses parents y ont acheté une grande maison pour en faire des chambres d’hôtes. Le prétexte est tout trouvé, puisque Matthis est asthmatique : c’est pour son bien, décrètent ses parents, alors que le garçon doit abandonner ses meilleurs amis derrière lui.
Peu après son arrivée, alors qu’il découvre un peu la forêt derrière chez lui (et fait toujours la guerre froide à ses parents) Matthis casse par maladresse les tiges de pissenlits de la fée Löwe.
En représailles, la fée l’oblige à accomplir douze travaux « symbolique » pour elle… en échange de la réalisation d’un souhait s’il parvient à tout boucler.
Matthis hésite, car son meilleur ami, à Paris, l’a bien prévenu que s’engager avec une fée est risqué. Mais il souhaite tellement revenir à sa vie d’avant que la tentation est trop grande. Il accepte de réaliser les douze travaux.
Réalisant qu’il n’y parviendra pas tout seul, il se rapproche de plus en plus de Katel, qui connait très bien la nature. Il évolue aussi par lui-même, effectuant des recherches, appelant ses amis parisiens à l’aide, nouant de nouvelles amitiés à l’école et dans son village. Sans même s’en rendre compte, Matthis se pique de plus en plus au jeu de Löwe…

Matthis vit heureux à Paris en compagnie de ses deux meilleurs amis jusqu'au jour où ses parents décident de déménager dans les Vosges.  Déterminé à trouver un moyen de rentrer à Paris, Matthis va recevoir une aide inattendue : celle d'une fée. Löwe lui promet d'exaucer son vœu s'il remplit pour elle douze travaux. Pour chacun d'eux, il aura le droit de souffler une fleur du cercle de pissenlits. Et pour son premier, il devra capturer un fauve.  

Les plus de cette série :
- les bouleversements de style de vie du point de vue d’un enfant
- l’adaptation à un nouvel environnement
- la galerie de personnages et les situations bucoliques (ou pas)
- la relecture façon fée malicieuse des 12 travaux d’Hercule
- les bonus sur la mythologie des 12 travaux originaux

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire