19 avril 2014

De retour de Catalogne...

 ... où j'ai bien fait mes devoirs de vacances, sous un ciel absolument splendide ; reste que les conséquences sur le roman La canne au pommeau d'argent ne sont pas négligeables, je vais passer plus de temps que prévu à le corriger. 

Moi qui espérais ne pas avoir trop de travail post-premier jet grâce à la scénarisation en amont, c'est raté. J'ai en particulier un choix de facilité scénaristique qui ne tient pas la route et je ne sais pas encore comment je vais solutionner mon problème.


En attendant de remanier la totalité des scènes qui ont lieu à l'hôpital de Perpignan, où l'accueil a été au-delà de mes espérances, je dois aussi restructurer le début trop longuet. J'ai débuté, j'ai sorti la tronçonneuse.


... En tout cas, c'est le principal, non ? je ne suis pas revenue les mains vides !


Je sais, c'est gras, sucré et salé... m'en fiche je ne suis pas (encore) au régime !

5 commentaires:

  1. Chapardeuse19 avril, 2014

    C'est normal, tu as pris du carburant pour manier la tronçonneuse ! ^^
    Bon retour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à ça qu'on reconnait les vraies amies : elles trouvent toujours des bonnes excuses pour aider à se donner bonne conscience. ;)

      Supprimer
  2. Ah, ces scénarios qui nous mènent la vie dure, grrrr ! J'espère que tu vas vite trouver une solution, courage !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère aussi ! Pour le moment, j'avance doucement. J'essaye de toujours aller au plus simple, car c'est aussi le plus efficace / crédible, au final.

      Supprimer
    2. Merci pour tes encouragements. Je m'accroche, j'en viendrai bien à bout !

      Supprimer