16 janvier 2014

Le syndrome Moussaka

Je ne sais pas pour vous, personnellement il y a un plat que j'affectionne, qui me fait baver rien que de prononcer son nom ou d'en sentir le parfum, c'est la moussaka. Il faut dire que ça contient des ingrédients que j'apprécie, que c'est juste relevé comme il faut, bref, un bonheur pour mes papilles, sans parler de la texture onctueuse.

Pourtant... pourtant... en toute objectivité, côté visuel, c'est un plat qui a quelques difficultés à "se vendre". Son allure est même carrément ingrate.
Quand on tente de décrire une plâtrée de moussaka, que peut-on dire ?
Ça ressemble à quelque chose qui aurait été vaguement pré-digéré, serait ressorti très vite, et pas du bon côté.
Bref, l'aspect est similaire à un émincé de légumes en sauce régurgités.
Pas vraiment au top, côté mise en appétit.

Pourtant, ça ne change rien pour mes papilles, c'est un plat délicieux.
(aux vôtres, je ne sais pas, vous me direz la prochaine fois que vous en mangerez, lorsque vous repenserez à cet article... ne me remerciez pas)

J'ai remarqué qu'en matière de couvertures de romans, certaines souffrent de ce syndrome Moussaka : un roman bien sympa, parfois même une perle, camouflé sous une couverture très peu vendeuse. Voir carrément kitch. Ou atroce.
Bon, parfois, l'intérieur est à l'avenant de la couverture. Certes.
Le seul moyen de le savoir, de le vérifier... eh bien c'est de goûter lire.

Cess, depuis son blog Les lectures de Cécile, a lancé un challenge complètement barge. 
Tout tient ci-dessous, dans le logo du challenge en question...

http://leslecturesdececile.fr/challenge-oh-my-cette-couverture/#comments
Oh ! Oui ! Chéri ! Prends-moi tout de suite !
(pour me faire oublier cette horreur !...)
(oups, pardon, désolée... ou pas)

Les règles ?
- s’inscrire sur le blog de Cess en y laissant un commentaire avant le 22 janvier 2014 ;
(ceux qui n'ont pas de blog peuvent squatter celui de Cess qui publiera leur billet, j'ouvre volontiers le mien aux copines, avis à la dream-team de Poitiers si ça vous botte !)
(je sais que vous surveillez ce blog)
- trouver et montrer la couverture du roman avec lequel on participe ;
- lire le roman ;
- le chroniquer avant le 15 juillet 2014.

Simplissime, voilà au moins un challenge facile à boucler.
Et, pour rigoler, il parait qu'on pourra même voter pour les couv' les plus... les moins... 'fin bref, vous m'avez comprise.

Je PEUX le FAIRE, ce challenge !

Alors, certes, je n'ai pas trouvé quelque chose d'aussi délicieusement atroçoromanticokitchouille que la couverture qui sert de logo. Je crois que c'est LE fameux Fabio, dessus, non ?... là, je me retiens d'exploser de rire tout en écrivant l'article... bref, tout ça pour dire que je n'ai pas trouvé quelque chose de ce niveau. Cependant, je crois que je me défends pas mal...

Car j'ai des trucs parfaitement "Oh my ! Cette couverture !" sur mes étagères. Non pas en romance, mais en SF / fantasy (ah, on ne se refait pas, les vieilles habitudes ont la vie dure !).

La palme revenant à deux livres de poches aussi vieux que moi (les pôvres !). 
J'ai hésité... and the winner is :
Le secret de Sinharat


Admirable, n'est-ce pas ? 
Notez que je l'ai scannée pour m'assurer du rendu des couleurs. Vous n'avez pas trop bu. Ce sont les vraies. Ça pique aux yeux, hein ? Vous pouvez commenter autant que vous voulez, cet article est fait pour ça !

Le second challenger, c'était Kothar et les démons... même le titre est kitch, j'avoue que ça s'est joué à pas grand chose pour le choix. Bon, en vrai, j'ai demandé à un tiers de trancher.


Alors, c'est bien gentil, et la moussaka, dans tous ça ?

Eh bien figurez-vous que je me suis informée sur madame Leigh Brackett et sa biblio. 
Et... ma foi, ça m'en a bouché un coin. Le secret de Sinharat a été réédité à plusieurs reprises (avec des couvertures plus heureuses), c'est devenu un classique. Les sombres daubes SF ont rarement cette chance, je pense.
Leigh Brackett est une auteure de SF old school doublée d'une scénariste, qui possède une jolie page Wiki, en français !
Cette page Wiki prétend que peu avant sa mort, elle a travaillé sur la première mouture du scénario de L'empire contre-attaque. Donc, ses romans ne peuvent pas être de pures daubes. Ce n'est pas possible.
(j'ai conscience que mes critères de jugement manquent fondamentalement d'objectivité)

Dans tout les cas, j'en ai déduit que Le secret de Sinharat cache peut-être une véritable moussaka littéraire.
Je vais le lire pour m'en assurer !

Allez, hop, la quatrième de couverture !
Quel secret se cache derrière les yeux d'or de Delgaun, le seigneur de Walkis, la cité maudite des terres martiennes ? Quels liens mystérieux l'unissent à Berild, la reine aux cheveux de flammes ?
Agent au service de la police de contrôle terrienne, Eric John Stark a été engagé comme mercenaire avec d'autres chefs barbares par Delgaun. Celui-ci se prépare à entraîner son peuple de misère, les habitants des Terres sèches, à la conquête des riches Etats-Cités. Mais un étrange pressentiment envahit Stark : les chefs de cette armée prête à se lancer dans une guerre qui va ensanglanter la moitié de la planète semblent victimes d'une puissance diabolique...
Stark découvrira-t-il la vérité dans Sinharat, la ville de corail où les Rama, ces êtres qu'on disait disparus depuis des milliers d'années, ces immortels voleurs de vie, ont enfoui le secret du transfert des Esprits ? 
Rendez-vous dans quelques semaines (ou mois) pour un retour en bonne et due forme sur ce roman !

15 commentaires:

  1. Oui oui c'est bien LE Fabio :-)
    Mon dieuuuuuu ces couvertures !!! Tu as fait très fort :)
    Je ne sais pas si la seconde n'est pas pire mais en tout cas, les deux sont horribles :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais très curieuse de savoir qui était LE fameux Fabio à cause d'un roman (je ne sais même plus lequel... ahem), qui en parlait. Voilà. Ma culture générale se sera un peu étoffée.

      Sinon, entièrement d'accord sur le côté horrible de ces deux couvertures.
      Ah, les années 70...

      Supprimer
  2. En effet, Leigh Brackett est une très bonne auteur. J'avais lu d'elle "Le livre de mars" et j'avais adoré ! Je te le conseille d'ailleurs. Je n'ai pas lu celui que tu mentionnes, mais je pense que tu vas être agréablement surprise.
    En ce qui concerne les couvertures, c'est clair qu'il y en a qui "flingue" le livre, mais on en trouve aussi qui "rehausse" la qualité du bouquin. Le mieux, ce serait de choisir les yeux bandés ;)

    Bon Challenge !

    Louisia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Louisia ! Ce serait donc bel et bien de la moussaka littéraire.
      Miam d'avance ! :))

      Supprimer
  3. Je confirme, Leigh Brackett est une référence en fantasy. J'ajoute que la couverture date des années 70 (Philippe Caza?) et à l'époque, elle faisait plutôt classe. A l'époque, on n'utilisait pas encore le mauve pour les romances...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vérifié, c'est bien une illustration de Philip Caza (je ne connais pas et je ne suis pas certaine de vouloir découvrir ses autres travaux ^^)... En même temps, les années 70, c'était spécial, il ne faut pas se mentir non plus.
      Très spécial.
      Tout un style !

      Supprimer
    2. Philippe Caza reste une référence en matière d'illustration SF. On lui doit, par exemple, la récente couverture de l'anthologie "Noëls d'hier et de demain".

      Supprimer
    3. Question de goût perso... parce que même la couv de cette antho, elle ne dépareillerait pas dans ce challenge "Oh My !...", de mon point de vue... ^^

      Supprimer
    4. Moi, je l'adore. ^_^

      Supprimer
  4. Mouhahahaha ! J'adore ça le syndrôme Moussaka ! Ca va lancer une mode ;)

    RépondreSupprimer
  5. Chapardeuse19 janvier, 2014

    J'adore ce challenge, le logo et ton commentaire associé !!! Je file fouiller dans ma PAL et si tu veux bien m'héberger... (oui, nous surveillons...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le savais ! ^^
      Pour en revenir au challenge, je suis certaine que tu peux nous trouver une merveille... ;)

      Supprimer
  6. Joli! Je dois dire que tu as mis la barre haut là ^^

    RépondreSupprimer