30 novembre 2013

[Série] A comme Association

[Série] A comme Association

Série de romans jeunesse / young adult fantastique d’Erik L’Homme et Pierre Boterro (épisodes 2 et 4),
Édité par :
- Gallimard Jeunesse pour les épisodes écrits par Erik L’Homme.
- Rageot Éditeur pour les épisodes écrits par Pierre Boterro.
De mon côté, j’ai acheté les versions publiées deux par deux chez France Loisirs.

J’avoue tout net que j’ai eu un gros, un énorme coup de cœur pour cette série !
Au point que je suis retournée en ville exprès pour récupérer les 3ème et 4ème épisodes, et que ça me démange terriblement d’acheter les suites pour me jeter dessus.
Ces romans sont super bien écrits, avec des trouvailles de style très drôles (je ne parle même pas des blagues et jeux de mots vaseux de Jasper…), tout en offrant à chaque narrateur un ton qui concorde parfaitement avec sa personnalité. Les personnages secondaires savent être délirants ou loufoques sans que jamais ça ne paraisse à côté de la plaque (le troll Erglug est extra !). Les intrigues sont à l’avenant et pourtant remarquablement bien ficelées et entremêlées.


Jasper est un lycéen atypique, qui l’assume plus ou moins. Bien avec ses amis et l’Association, nettement moins avec les filles… ainsi qu’avec sa famille. Jasper est, au fond, un jeune sorcier qui grandit dans une extrême solitude malgré ses privilèges. Il est aussi remarquablement doué et tout à fait conscient de l’être… ce qui ne fait que l’isoler davantage.
Au cours du premier épisode, il affronte des situations et des adversaires qu’un agent stagiaire ne devrait pas avoir à gérer, ce qui lui vaut d’attirer l’attention.
Ombe, de son côté, est une jeune adulte déjà indépendante, qui vit en colocation avec des étudiantes et n’a absolument aucun souci en matière d’assurance. Il faut dire qu’elle est presque incassable. Le « presque » prenant tout son sens lorsque, par un concours de circonstances lié à une mission, elle va se retrouver face à un adversaire hors normes, plus dur et costaud qu’elle. Ou lorsqu’un loup-garou au regard à tomber par terre va accidentellement arriver dans son lit.
Je ne vais pas disserter en long en large et en travers : j’adore les 4 romans que j’ai déjà lus et je compte bien lire les autres.

Ce qui donne un coup au cœur, c’est que l’auteur Pierre Boterro est décédé juste après avoir rendu Le subtil parfum du soufre. De ce fait, Erik L’Homme aurait pu arrêter la série, mais il a choisi de la poursuivre, réduisant le nombre d’épisodes à 8 au lieu des 13 prévus. C’est très courageux et, en tant que lectrice, je ne peux qu’applaudir et remercier cet auteur d’avoir tenu bon et mener le projet à terme. Je me doute que pour poursuivre avec Jasper seul, il a dû faire un choix (cruel) par rapport à Ombe et c’est ce que je découvrirai avec le prochain titre qui rejoindra mes étagères.

Pour le moment, je lorgne donc sur le 5ème épisode, surtout qu’il annonce du lourd, mais je suis obligée de ronger mon frein… Dès que je peux mettre la main dessus, je le lis et je mets à jour cet article ! J’ai en effet hâte de savoir ce qui se trame en toile de fond. En effet, Ombe et Jasper ont tous les deux fait l’objet d’agressions gratuites et non expliquées, qui ne semblent pas forcément en lien avec les missions ponctuelles qu’ils ont menées, j’ai hâte d’en savoir plus.
Là où les mots n'existent pas
Ce qui dort dans la nuit
Car nos cœurs sont hantés
Le regard brûlant des étoiles


La pâle lumière des ténèbres

Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Bon, mais depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l’adresse ultra secrète de L’Association. L’organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Et les stages de L’Association ne se déroulent pas vraiment autour de la photocopieuse ! Armé d’une bombe lacrymogène au jus d’ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet d’ail !

Les limites obscures de la magie

Elle s’appelle Ombe, habite à Paris et adore la moto. Elle a aussi l’incroyable pouvoir d’être incassable ou presque. C’est pourquoi L’Association l’a recrutée comme agent stagiaire. Une stagiaire de
choc, qui fait des débuts remarqués comme top model mais aussi en neutralisant une bande de gobelins. Le problème ? La discrétion est une obligation absolue au sein de L’Association, comme le lui rappelle Walter, son directeur. Et à force de foncer la tête la première, Ombe l’incassable risque fort de comprendre ce que « ou presque » veut dire.

L’étoffe fragile du monde

Persuadé qu'Ombe est en danger, Jasper part à sa recherche avec un compagnon inattendu, Erglug, un drôle de troll à l'humour décapant. Catapultés dans un étrange Moyen Âge par le mage Siyah, les deux amis devront conjuguer leurs talents pour sortir de cette mauvaise farce !

Le subtil parfum du soufre

Lors d'une mission particulièrement éprouvante, Ombe sauve la vie d'un loup-garou. Elle ne l'aurait peut-être pas secouru si elle avait su qu'elle en tomberait amoureuse... Car son corps a beau être incassable, son cœur, lui, ne l'est pas.

Les plus de la série :
- la personnalité et le ton des narrateurs
- la façon dont les épisodes s’imbriquent les uns dans les autres
- la magie, les pouvoirs, la cohérence de leurs intrusions dans le « réel »
- les intrigues très sympas
- les personnages secondaires souvent loufoques

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire