8 décembre 2012

[Feuilleton] Passeurs d’ombre

Feuilleton de romance fantasy d’Anne Rossi, éditions Numériklivres.

Passeurs d'ombre est publié sous un format particulier car il ne s'agit pas d'un roman mais d'un feuilleton numérique, dont le 1er épisode peut être lu gratuitement.

On retrouve ainsi le côté pratique de la lecture de nouvelles, on peut déguster un épisode pendant une pause déjeuné, par exemple.

Plus précisément, c'est une série de romance fantasy, donc la romance est au cœur de chaque épisode, ce qui n’est pas ma tasse de thé a priori. Pourtant, je me suis prise au jeu et j'ai dévoré les 7 épisodes à la chaîne, parce que j'ai adoré l'univers. Puis j'avoue que j'étais vendue d'avance, je connais la plume d'Anne Rossi de longue date, je l'apprécie énormément.


C'est une lecture très sympa, que je recommande pour se déconnecter et voyager, d'autant plus que les personnages sont terriblement attachants.

Je regrette juste d'avoir lu trop vite, car le format court s'y prête, et que j'ai eu un peu de mal avec les sauts de génération (puisqu'un personnage juste adulte dans un épisode peut être mère de famille puis grand-mère dans les suivants). Bref, ça allait trop vite pour moi. Je plaide coupable.
Côté négatif, c'est surtout la fin du 1er épisode, ou plutôt ce que révèlent ses conséquences quelques épisodes plus tard, qui m'a mise mal à l'aise.
En dehors de ces points de détails, c'est une super série, de la vraie "lecture pour filles" en apparence, mais pas que : je sais de source sûre que des lecteurs masculins ont lu et apprécié ! L'univers et les intrigues sont en effet assez riches pour que le côté romance ne les étouffe pas, donc ça peut séduire un lectorat bien plus large que celui prévu.

Dans un monde sans soleil où seule la chaleur monte du sol, des hommes et des femmes courageux appelés les passeurs d’ombre sont les seuls humains capables de transiter d’une ville à l’autre pour vendre leurs marchandises et escorter les voyageurs. Les Terres Noires sont peuplées de créatures dangereuses appelées les Surnaturels. Seuls les passeurs d’ombre, même au péril de leur vie, savent comment les éviter et surtout comment les affronter.

Premier épisode :
Jeune bijoutière, Éliane décide de traverser les Terres Noires pour se rendre à Yspareille, la plus grande ville du pays, où elle espère développer son art. En cours de route, elle fait la connaissance d’Ilan et Capricorne, deux jeunes passeurs d’ombre. Leur métier consiste à transporter les voyageurs d’une ville à une autre, seuls endroits où vivent les humains. Très vite, Éliane éprouve de l’attirance pour Capricorne, pourtant à demi faune. Alors qu’une tempête de sable les a isolés du reste de la caravane, ils sont attaqués par un monstre des marais.

Les plus de la série :
- les personnages très attachants
- l’univers, un vrai plaisir de s’y perdre
- la plume de l’auteur, toujours aussi fluide
- les usages de la magie et des créatures surnaturelles

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire