18 juillet 2011

La dernière nécropole

Novella SF (hard science) de Gabriel Eugène Kopp, éditions Griffe d’Encre.

C’est court, une novella, mais celle-ci est déjà trop longue pour moi. J’ai clairement fait une erreur en l’achetant car cette fois-ci j’étais prévenue, je savais que je risquais de ne pas accrocher. Le fait est qu’au bout d’un certain nombre de pages, je ne comprenais pas grand-chose et je n’avais pas de visibilité sur la direction vers laquelle voulait m’emmener l’auteur. Je peinais à avancer dans ma lecture. J’ai préféré renoncer à celle-ci car il m’a bien fallu me rendre à l’évidence : ce n’est pas un texte pour moi.


Reste la joie d’avoir une jolie dédicace personnalisée de la part du créateur de l’illustration de couverture (donc : pas lu mais je garde précieusement dans ma bibliothèque).

Par contre, j’ai une autre novella du même auteur en stock : Au nord-nord-ouest d’Éden. J’hésite à y mettre seulement le nez, si c’est du même genre (très hard science, La dernière nécropole vole trop haut pour mon niveau scientifique et surtout mathématique), je n’irai pas loin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire