4 février 2011

Salut à vous !

Roman auto-biographique et historique de Bernard Ruhaud, éditions Maurice Nadeau.

Le retour de lecture sur Salut à vous est délicat pour une lectrice qui n’est pas habituée à ce type de récit mi-autobiographie, mi-historique. 


Sur le fond, je l’ai trouvé très intéressant entre les relations du narrateur avec sa famille à "obligation d'engagement politique", et la façon dont il a vécu la fin des années 50 et les années 60.
Par contre, le roman est un peu décousu sur son ensemble. Il présente des digressions qui font parfois perdre le fil et, surtout, des redites à la limite du radotage à la fin. Cela me laisse une impression étrange (hum, je sens qu’on va me répondre que c’était justement fait exprès…).
Côté style, j’ai apprécié l’écriture fluide et émouvante.
C'est le genre de lecture qui ne peut pas plaire à tout le monde, en tout cas je remercie Silène car sans elle je serais passée à côté.

Les plus du roman :
- les répercussions de la "guerre d'Algérie" telles qu'elles ont été vécues dans le milieu ouvrier de Nanterre ;
- le rapport aux siens, l'éclatement familial ;
- la mélancolie de la perte, surtout celle des illusions ;
- la façon dont l’auteur décrit la fuite des souvenirs, jusqu’à ce que les personnes modestes qui ont vécu en toute discrétion tombent dans l’oubli.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire